TennisTennis : WTA

La WTA remaniée jusqu’en 2022

Steve Simon, président de la WTA, s’est exprimé dans The National, à deux semaines de la reprise du circuit féminin à Palerme en Italie.

Au départ, la WTA ne voulait pas reprendre tant que toutes les joueuses ne pouvaient pas jouer, mais Simon admet qu’ils ont dû revoir leur façon de penser alors que la situation avec le virus continue d’évoluer : « Il y a encore beaucoup de problèmes avec les mises en quarantaine, ça va être le cas jusqu’à la fin de l’annéeTout est au conditionnel, mais on essaye d’avoir le maximum de jeu et d’utiliser cette année comme un test d’apprentissage. On doit trouver comment continuer à avancer tout en gardant tout le monde sain et sauf parce qu’il n’y aura probablement pas de retour à la normale avant 2022. On doit trouver des sources de revenus pour nos joueuses et nos tournois afin qu’ils survivent. On ne veut pas perdre des sponsors et des diffuseurs. »

« La tournée en Chine ? C’est du 50-50 »

Hors tournois européens et nord-américains, une tournée asiatique devait avoir lieu durant l’automne, mais sa tenue est plus que compromise, au vu de l’annulation de l’ensemble des compétitions sportives internationales qui devaient se dérouler en Chine : « On devrait savoir d’ici deux semaines si on pourra jouer en Chine ou pas cette année, affirme Simon. On l’espère vraiment. Pour l’instant, on ne sait pas. Je dirais que c’est du 50-50″, a déclaré Steve Simon. La WTA et l’ensemble de ses joueuses sont donc toujours dans le flou concernant l’avenir de la fin de la saison 2020, mais également de la future saison.


Photo à la Une : (@R. Prange/Presse Sports)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer