RugbyRugby : Equipe de France

Annick Hayraud (XV de France) : « Élever le niveau de la pratique féminine »

La sélectionneuse du XV de France s’est confiée sur les contours des prochaines semaines pour la Fédération française de rugby (FFR) a l’occasion du stage de reprise des Bleues la semaine dernière. Extraits.

« Nous faisons un bilan avec chacune des filles avant de les retrouver au mois d’août. Elles vont partir avec différents objectifs, nous souhaitons qu’ils soient atteints au moment de se retrouver une nouvelle fois le mois prochain. D’ailleurs, sur le prochain stage, nous invitons des jeunes du Pôle, c’est intéressant pour continuer le projet commun du rugby féminin. Elles vont pouvoir découvrir notre fonctionnement, notre état d’esprit, nos manières de s’entraîner. Nous allons évidemment faire attention à ne pas les mettre en danger et on pourra adapter les charges de travail. Mais tout cet ensemble est important pour maintenir une certaine dynamique de groupe et continuer d’élever le niveau de la pratique féminine. »

« Ne pas être attentiste »

« C’est sûr qu’encore aujourd’hui à l’heure où l’on se parle, il reste des choses que nous ne savons pas. On ne sait pas réellement ce qui va se passer à la rentrée alors nous planifions. La principale des choses est de ne pas être attentiste, il est important de faire, d’imaginer quelque chose. Cette planification ne sert peut être à rien mais ce n’est pas grave car il est nécessaire d’anticiper les choses en pensant à différentes options. Il faut être source de proposition et transformer ce que nous avons vécu en opportunité. C’est finalement comme en match où l’on prévoit de jouer d’une façon mais des imprévus impactent le plan initial, du coup, il faut s’adapter. Il est important d’être réactif et de ne pas se retrouver dépourvu. Je crois que ce qui fera sûrement la force de notre c’est ça, l’adaptation à toute situation. »


Photo à la Une : (@FFR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer