Foot MercatoFootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Le Stade de Reims s’offre deux internationales camerounaises

Easther Mayi Kith et Marie Awona, coéquipières en sélection avec le Cameroun, évolueront sous le même maillot la saison prochaine au Stade de Reims.

Le Stade de Reims continue de se renforcer en officialisant coup sur coup deux arrivées. Easther Mayi Kith et Marie Awona sont les deux nouvelles défenseures du club pour la saison prochaine. Elles sont les deuxième et troisième recrues reimoises après l’arrivée de la jeune Kessya Bussy.

Easther Mayi Kith, le pari de la jeunesse

Défenseure polyvalente, qui n’a pas peur d’aller au duel, Easther Mayi Kith débarque en provenance du Montpellier HSC. Originaire du Québec, elle a passé quatre saisons pleines à l’Université de West Virginia avant d’attirer les convoitises du club héraultais, qui l’a recruté en janvier 2019. En manque de temps de jeu pour sa découverte de la D1 Arkema, elle est prêtée à Metz en janvier dernier. La joueuse de 23 ans a alors pris part à tous les matchs avant l’interruption de la saison. En signant à Reims, l’objectif reste le même : gagner en temps de jeu et en responsabilités tout en pouvant continuer ses études jusqu’à ses 25 ans. Internationale jeune avec le Canada, celle qui portera le numéro 4 au SDR a notamment disputé la Coupe du Monde U17 en 2014 avant de rejoindre le Cameroun en 2019.

Easther Mayi Kith raconte : « Quand j’ai découvert la D1, je me suis rendue compte tout de suite que le jeu allait plus vite et que c’était vraiment professionnel. En allant à Metz, l’idée était de gagner en temps de jeu et je suis dans le même état d’esprit aujourd’hui, à Reims. L’équipe a un super mental, ne lâche jamais rien et, même si le groupe est jeune, il y a de la qualité donc je suis très contente de pouvoir le rejoindre ».

Amandine Miquel, coach du Stade de Reims, s’est exprimée sur sa nouvelle joueuse : « Elle a la culture du travail, de la gagne et elle est rugueuse sur le terrain, une chose que l’on ne pourrait pas forcément deviner quand on la voit en dehors. Elle a fait les sélections jeunes avec le Canada avant de rejoindre le Cameroun ».

Marie Awona, expérimentée et ambitieuse

Le championnat de France ? Marie Awona le connaît comme sa poche et pourra ainsi contrebalancer la fougue de sa compatriote. La défenseure de 27 ans compte neuf années d’expérience et 131 matchs disputés en D1. Elle qui a été formée au poste de gardienne, a par la suite évolué, passant de milieu à défenseure. À 16 ans, la native de Yaoundé découvre l’élite avec Le Mans. Elle rejoint ensuite l’ASJ Soyaux, avec qui elle a joué sept saisons, dont six en D1 Arkema. 109 matchs plus tard, elle a pris la direction de Dijon avant de s’exiler à Madrid : « J’avais envie de découvrir un autre championnat, une autre culture et, quand j’en ai eu l’opportunité, je l’ai saisie », explique celle que les supporters camerounais surnomment « la force tranquille » ou encore « la tour de contrôle ». Deux mois plus tard, le championnat a été interrompu. Marie Awona va donc effectuer son retour au sein du championnat de France sous les couleurs du SDR, avec ambition et forte d’une expérience redoutable, à la fois en championnat mais aussi avec sa sélection. Internationale depuis 2015, elle compte deux participations en Coupe du monde.

Elle raconte : « Le projet proposé m’a plu, ça me permettait aussi de me rapprocher de ma famille, dans une bonne équipe, jeune, avec des qualités. Les infrastructures, le cadre sont agréables aussi donc toutes les conditions étaient réunies »

L’entraîneur du SDR explique : « C’est une joueuse qui se démarque par sa sérénité sur le terrain et son leadership naturel. Elle est a aussi un côté « rugueuse » et est polyvalente puisqu’elle peut jouer à la fois dans l’axe et sur le côté »


Photo à la Une : (©SDR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer