BasketBasket : LFB

LFB : Valéry Demory (LDLC ASVEL Féminin) élu meilleur entraîneur de la saison

Valéry Demory en LFB, Mickaël Petipa en LF2 ou encore Lauriane Dolt en Espoirs Jeep Élite ont été élus coachs de la saison par leur syndicat.

Malgré l’absence de récompenses personnelles du fait de la pandémie, le syndicat des coachs de basket a pris la décision de récompenser les meilleurs d’entre eux. Élus par leurs pairs donc, les entraineurs récompensés sortent d’une saison 2019/20 particulièrement réussie et ce, malgré l’interruption prématurée.

En Ligue Féminine de Basket, soit la première division de basket féminin en France, c’est Valéry Demory qui a été élu meilleur entraineur de la saison. Lui, l’entraîneur du LDLC ASVEL Féminin, remporte cette distinction pour la troisième année consécutive, preuve de sa suprématie ainsi que celle de son club qui s’installe parmi les indétrônables du championnat de France. À l’arrêt de la saison, l’ASVEL pointait à la première place du classement avec 14 victoires et 2 défaites. En LF2, c’est Mickaël Petipa qui a été récompensé. Entraîneur de l’AS Aulnoye, club destiné à monter en LFB, qui était également premier du classement avant l’arrêt de la saison, avec 14 victoires et 3 défaites. Une performance bluffante pour un club aux moyens limités mais qui vient tout de même distinguer un travail interne non négligeable et qui finit par payer.

Lauriane Dolt, entraîneure parmi les entraîneurs

Elle est l’une des rares femmes à officier dans un grand club du basket masculin tel que Strasbourg et pourtant, Lauriane Dolt a été élue entraîneure de l’année au sein du championnat Espoirs. C’est la seconde fois après 2015 qu’elle reçoit cette distinction. Après 12 ans à la SIG Strasbourg, elle a néanmoins décidé de prendre du recul afin de découvrir quelque chose de nouveau. Elle s’en va donc auréolée d’une des plus grandes récompenses du basket français. Martial Bellon, président du club, a réagi : « Au moment où Lauriane décide de faire une pause dans sa carrière de coach, cette nouvelle distinction de coach de l’année est une grande satisfaction, d’abord pour elle, mais aussi pour le club. Élue par ses pairs, Lauriane démontre, une fois de plus, qu’elle a non seulement du talent, mais aussi un enthousiasme constant et une réelle implication dans la durée. Dorénavant, elle va prendre du temps pour elle, tout en continuant à se former… et elle reviendra encore plus motivée. »


Photo à la Une : (©LDLC ASVEL Féminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer