FootballFootball : Championnats étrangers

Mercato : Deux nouvelles recrues pour la Fiorentina

La Fiorentina a officialisé ce jeudi l’arrivée de deux nouvelles recrues en vue de la saison prochaine. La Néerlandaise Tessel Midag (West Ham, FAWSL) et l’Italienne Sara Baldi (Hellas Verone, Calcio Femminile) porteront les couleurs de la Viola jusqu’en 2021.

En l’espace de deux jours, la Fiorentina s’est attachée les services de quatre nouvelles joueuses en vue de la saison prochaine. Mercredi, la Viola officialisait les arrivées de la défenseure irlandaise Louise Quinn (Arsenal, FAWSL) et de la gardienne italienne Katja Schroffenegger (Florentia San Gimignano, Calcio Femminile). Ce jeudi, c’est au tour de Tessel Midag et de Sara Baldi de s’engager avec les Florentines. Deux recrues importantes pour le club florentin, qui entend bien décrocher son ticket pour la Ligue des Champions la saison prochaine.

Tessel Midag, une Oranje à la Viola

La Néerlandaise s’est offert un nouveau défi croustillant pour la suite de sa carrière en rejoignant la Fiorentina. Pensionnaire de West Ham ces deux dernières saisons, la milieu de terrain formée à Ado Den Haag espère passer un cap à Florence. A 25 ans, elle possède déjà un palmarès bien garni avec un titre de champion des Pays-Bas avec Ado den Haag en 2012 et un titre de champion d’Angleterre remporté avec Manchester City en 2016. La Batave a également remporté trois Coupes nationales depuis le début de sa carrière.

Sara Baldi, un pari sur l’avenir

Et après les arrivées de plusieurs joueuses d’expérience, la Fio a réalisé un pari sur l’avenir en s’attachant les services de la jeune pépite Sara Baldi, qui débarque en provenance de l’Hellas Verone. L’attaquante italienne fait partie des grands espoirs de sa génération et a notamment porté les maillots des sélections jeune en Italie, avec les U16, U17 et U19. Le coach florentin Antonio Cincotta peut s’en frotter les mains.


Photo à la Une : (@HellasVeronaWomen)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer