BasketBasket : LFB

Bilan – LFB : Une saison historique pour le BLMA

Depuis le mercredi 3 juin et jusqu’à la fin du mois août, Le Sport au Féminin revient sur la saison de LFB. Pour ce nouveau volet, nous entrons dans le top 3. Zoom sur le troisième du dernier exercice, le Basket Lattes Montpellier.

Après un départ canon en championnat, les Gazelles étaient quelque peu rentrées dans le rang, notamment à cause de blessures. Toutefois, cette saison est historique pour Montpellier qui, pour la première fois de son histoire, a réussi à atteindre les quarts de finale d’Euroligue.

Un départ en trombe et des blessures

Avec six victoires d’affilée, le club héraultais avait réalisé un excellent départ en LFB. Les Gazelles s’étaient notamment imposées face à l’ASVEL après un très bon match (72-58). Toutefois la série s’est rapidement interrompue, empêchant les finalistes des play-offs l’année dernière d’aller titiller Lyon. Cette baisse de forme peut s’expliquer par la vague de blessure auquel le club montpelliérain a dû faire face. Le BLMA avait notamment perdu sa meilleure marqueuse, Stephanie Mavunga. Arrivée l’été dernier en provenance de Krasnoïarsk en Russie, l’Américaine a impressionné cette saison. Avec 17,27 points par match, la native de Harare au Zimbabwe finit troisième meilleure marqueuse du championnat.

Une campagne européenne à rebondissements

Après une défaite face au club espagnol de Girona (45-57), les Montpelliéraines s’étaient mises dans de sales draps. Avec ce revers, les joueuses de Thibaut Petit auraient pu être éliminées de la course aux quarts d’Euroligue. L’avenir européen du BLMA était donc suspendu. Heureusement, suite à la crise sanitaire, les clubs de Sopron et Riga ont décidé de déclarer forfait. Montpellier file donc vers les quarts de finale en compagnie de l’ASVEL. Mais, alors que le BLMA devait affronter le double tenant du titre Ekaterinbourg, le club montpelliérain refuse finalement de se rendre en Russie à cause du coronavirus. Un choix dommageable pour Montpellier pour qui cette qualification était historique.

Edwige Lawson-Wade a déjà officialisé l’effectif pour la saison prochaine

Montpellier veut encore progresser en LFB. Cela se ressent à travers un mercato ambitieux. Edwige Lawson-Wade, directrice sportive du club de l’Hérault a déjà bouclé son effectif en vue de la saison prochaine. Le club a annoncé l’arrivée de deux très bonnes joueuses. Julie Allemand et Ana Dabovic. L’internationale belge est l’une des meilleures du championnat à son poste. Cette saison elle a tourné à 9,5 points, 3,2 rebonds et 5,1 passes pour 14,5 d’évaluation en 29 minutes de jeu avec l’ASVEL. Après un départ à Bourges il y a un an, l’ailière serbe Ana Dabovic fait déjà son retour à Montpellier. La MVP de l’EuroBasket 2015 va pouvoir apporter toute son expérience au club héraultais. Le BLMA a également annoncé l’arrivée des deux Américaines Asia Durr et Nia Coffey ainsi que Nabala Fofana et Marie-Bernadette Mbuyamba.

Rêver plus grand la saison prochaine ?

Avec de telles arrivées, le BLMA ne peut qu’espérer faire encore mieux la saison prochaine. Mieux, le club de Montpellier pourrait devenir un prétendant au titre national et un sérieux concurrent pour l’ASVEL. « On a augmenté l’affluence par match de 30%. On sent un véritable engouement porté par la saison dernière, l’épopée européenne. Cette année avec les gros résultats, les gens sont restés et on sent qu’il y a un nouveau Montpellier en place », a déclaré Edwige Lawson-Wade. Le BLMA reste sûrement frustré de cet arrêt de la saison. Sans le coronavirus qui sait jusqu’où le club héraultais serait allé ? Réponse l’année prochaine avec un tout nouvel effectif et des ambitions décuplées. A noter enfin que le club montpelliérain ne disputera pas l’Euroligue la saison prochaine malgré sa qualification obtenue sur les parquets. Un choix dicté par des problèmes financiers liés à l’épidémie de coronavirus.


Photo à la Une : (@BLMA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer