BasketBasket : LFB

Basket-ball : Fati Sacko raccroche les sneakers

L’intérieure de 35 ans a pris sa retraite sportive après 16 saisons passées en LFB. Fatiguée physiquement et mentalement, la joueuse de Charleville-Mézières l’année dernière s’est longuement confiée pour expliquer son choix au près de la FFBB.

« Quelle carrière ! » aurait pu lâcher Stéphane Guy. Seize saisons dans le championnat français, quatre titres de champion, et l’Eurocoupe en 2015, Fatimatou Sacko aura marqué de son empreinte le basket tricolore. La Parisienne, passée par le Pôle France et multi médaillée avec les équipes de France jeunen a mis un terme à sa carrière sportive. Une nouvelle figure de LFB s’en va après les retraites annoncées de Paoline Salagnac et Laëtitia Kamba. Contactée par la Fédération, Sacko a détaillé les raisons de cette décision. « C’est quelque chose qui était réfléchi depuis un moment. J’ai 35 ans, le corps n’est plus aussi frais qu’avant et j’ai eu plusieurs blessures durant les saisons, c’est fatiguant surtout mentalement. Je pense aussi qu’à un moment on aspire à quelque chose d’autre dans sa vie. Ca a commencé la saison dernière et cette année j’ai pris conscience que j’avais besoin de renouveau, de changement. Quand il y a eu le COVID, je me suis dit qu’il était temps. »

Bientôt maman ?

Passée par Villeneuve d’Ascq, l’ASVEL ou Montpellier, l’intérieure au mètre 83 va désormais se concentrer sur sa vie personnelle, elle qui a tout donné pour les clubs dans lesquels elle a évolué. Elle reste évasive sur la suite de sa carrière professionnelle. « Je vais reprendre les études et aussi penser à construire une famille. A 35 ans on a envie d’être maman. J’ai un projet de reconversion mais je ne vais pas trop en dire pour l’instant. »


Photo à la Une : (@GPJ)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer