TennisTennis : WTA

US Open : Pluie de forfaits dans le tableau féminin

En raison de la pandémie du coronavirus, toujours aussi présente Outre-Atlantique, beaucoup de joueuses ont annoncé dernièrement qu’elles renonçaient à disputer le majeur américain, dont Elina Svitolina et Kiki Bertens.

C’était quasi-inévitable : cette semaine, la liste de forfaits pour l’US Open s’est considérablement allongée. Après les forfaits confirmés de la numéro 1 mondiale Australienne Ashleigh Barty, ce sont deux autres joueuses du top 10 mondial, Elina Svitolina (5ème) et Kiki Bertens (7ème) qui ont annoncé leur forfait. « Considérant tous les aspects, j’ai décidé de ne pas jouer l’US Open. Je comprends et je respecte tous les efforts fournis pour que ce tournoi puisse se dérouler dans un environnement sécurisé, mais je ne me sens toujours pas à l’aise pour voyager aux Etats-Unis sans mettre mon équipe et moi-même en danger » a justifié l’Ukrainienne Svitolina, demi-finaliste en 2019. Le forfait de ces joueuses vient s’ajouter à la longue liste d’absents déjà comptés pour l’évènement, parmi lesquelles Qiang Wang (29e), Anastasia Pavlyuchenkova (30e), Julia Goerges (38e) ou encore Jelena Ostapenko (41e). Flushing Meadows pourrait avoir, en 2020, plus que jamais l’accent américain, face au refus de déplacement semble-il raisonnable des joueuses étrangères.


Photo à la Une : (@AFP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer