FootballFootball : Coupe de France

Coupe de France : PSG-OL pour un classique en finale

Pour la cinquième fois de leur histoire, les deux valeurs étalons du football féminin français vont s’affronter en finale de la Coupe de France. Dans un contexte bien particulier, cette-fois.

Ce n’est pas une grosse surprise : ce dimanche (21h) au stade de l’Abbé-Deschamps d’Auxerre, Lyonnaises et Parisiennes vont se disputer le dernier gros titre national de cette saison 2019-2020. Les Lyonnaises, encore une fois championnes de France, se sont imposées par la plus petite des marges (0-1) face à l’EA Guingamp dimanche dernier, en demi-finale. Paris s’est quant à lui imposé face aux Girondines (1-2). Sept fois vainqueur de la Coupe de France sur les huit dernières années, Lyon cherchera à éviter le couac de la finale 2018, où elles s’étaient faites surprendre par un but de la Parisienne Marie-Antoinette Katoto (0-1). Vainqueur en 2010 et 2018, Paris est tout de même souvent pris à défaut face au roc lyonnais : durant les trois autres confrontations en finale de la Coupe de France (2008, 2014, 2017), les Rhodaniennes se sont imposées trois fois.

Un avant goût de la Champions League ?

Si cette finale se déroulera « à guichets fermés », une jauge de seulement 5 000 spectateurs a été retenue par la préfecture de l’Yonne. Aux abords du stade ainsi que dans les gradins, les spectateurs devront garder obligatoirement un masque de protection, sous peine de risquer une amende de 135 euros. Une mesure nécessaire, alors que plus de 6 000 nouveaux cas positifs au COVD-19 ont été signalés en France depuis le début du mois d’août. Sur le terrain, à priori, pas de contamination.

Les Fenottes pourront compter sur leur toute nouvelle recrue, l’attaquante britannique Jodie Taylor (50 sélections, 19 buts), arrivée tout de droit de l’OL Reign, franchise américaine acquise par Jean-Michel Aulas début 2020. Les Parisiennes, menées par leur capitaine Irene Paredes, buteuse en demi-finale, auront bien sûr forte affaire face aux octuples vainqueurs de la Coupe de France, dans cette confrontation aux allures d’Europe. Les deux équipes peuvent encore prétendre à se retrouver en demi-finale de la Ligue des Champions. Il faudra que l’OL écarte le Bayern (22 août) et que le PSG s’impose face à Arsenal (22 août). Mais avant de penser Europe, il y a une finale à jouer. Rendez-vous à l’Abbé-Deschamps pour une rencontre électrique entre les deux places fortes du football féminin français.


Photo à la Une : (@PSG)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer