Cyclisme

Les Mondiaux de cyclisme sur route provisoirement annulés

Les Championnats du monde, prévus du 20 au 27 septembre prochain à Aigle Martigny (Suisse), n’auront finalement pas lieu sur décision des autorités suisses. L’UCI est à la recherche d’un plan B.

Avec la prolongation de la limitation des rassemblements à 1000 personnes sur le territoire helvétique jusqu’au 1er octobre, le Comité fédéral suisse a entériné, ce mercredi, toute possibilité d’une tenue des Championnats du monde de cyclisme sur route dans le pays, prévus comme chaque année à la fin du mois de septembre. Initialement localisée entre le siège de l’Union Cycliste International (UCI), à Aigle, et Martigny, au pied du col de la Petite Forclaz, l’édition 2020 de l’épreuve, qui revenait en Suisse pour la première fois depuis 2009, voit son existence être mise à présent entre (très gros) pointillés.

Une délocalisation de dernière minute ?

« Nous travaillons à rechercher un projet alternatif pour assurer le maintien de l’édition 2020 de l’événement, prioritairement en Europe, et aux dates initialement fixées », a annoncé dans un communiqué l’UCI, organisation qui régit le programme du cyclisme mondial. Il est également souligné que ce ‘plan B’ devra présenter un parcours aussi exigeant que celui prévu à Aigle-Martigny, soit un parcours très accidenté, et qui réduit fortement les possibilités. La montée de la petite Forclaz, favorisant les grimpeurs avec sa pente moyenne de 9% sur 3,8 km, est en effet d’une exigence assez inhabituelle sur un tracé des Mondiaux.

Chez les seniors, le contre-la-montre par équipe en relais mixte et individuel féminin devaient avoir respectivement lieu le 20 et le 21 septembre, alors que la course en ligne était prévue le 26 septembre. L’année passée, lors des Mondiaux d’Innsbrück (Autriche), c’était la polyvalente Annemiek Van Vleuten qui s’était imposée, portant à 5 le nombres de sacres décrochés par la délégation néérlandaise sur l’épreuve en ligne féminine lors des 8 dernières éditions. Mais au vu de la situation, la coureuse de Michelton-Scott attendra patientera peut-être une année de plus avant de remettre son titre en jeu.

Photo à la Une : (@Sirotti)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer