FootballFootball : Equipe de France

Equipe de France : Qui pour succèder à Sarah Bouhaddi ?

Alors que la gardienne de l’Olympique Lyonnais a récemment annoncé son souhait de ne plus être appelée en sélection, Le Sport Au Féminin évoque ce jour les pistes possibles pour la succession de Sarah Bouhaddi. Analyse.

Sarah Bouhaddi est indéboulonnable. Que ça soit avec l’Olympique Lyonnais ou avec l’équipe de France. Titulaire lors des dernières grandes compétitions disputées par les Bleues, la dernière rempart de 33 ans a joué près de 150 rencontres avec son pays. Mais après avoir été toute proche de quitter Lyon pour une franchise américaine, la Fenotte a décidé de ne plus jouer pour la France. Au moins pendant quelques mois. Le temps d’essayer de digérer l’échec de la dernière Coupe du monde, qui reste en travers de la gorge de la Cannoise. Le Sport Au Féminin s’est penché sur la succession d’une joueuse souvent décisive sous le maillot tricolore.

La favorite : Pauline Peyraud-Magnin

Cinq ans plus jeune que Sarah Bouhaddi (28 ans), Pauline Peyraud-Magnin a l’avantage de très bien connaître la maison bleue. Doublure de la Lyonnaise depuis quelques années, la dernière rempart d’1m75 devrait être la prochaine gardienne titulaire de l’équipe de France. Attention toutefois, après une saison compliquée du côté d’Arsenal, l’ancienne joueuse de l’OL a fait le choix de signer à l’Atlético de Madrid. Mais dans la capitale espagnole, elle devra faire face à la concurrence de la Suèdoise Hedvig Lindahl. Dans le cas où elle ne serait pas titulaire en club, Pauline Peyraud-Magnin pourrait se retrouver sur le banc avec la France. Affaire à suivre.

L’outsider : Solène Durand

Présente dans le groupe France lors de la dernière Coupe du monde, la gardienne de l’En Avant Guingamp est l’une des valeurs sûres du Championnat de France. Souvent décisive pour l’écurie bretonne, Solène Durand ne compte qu’une seule sélection en équipe de France. Mais son jeune âge (25 ans) et sa force sur sa ligne pourraient faire la différence pour lui permettre de faire un bond dans la hiérarchie des derniers remparts de la sélection tricolore. Numéro 3 en 2019, elle devrait au minimum être la doublure de Pauline Peyraud-Magnin à partir des prochains matchs de la sélection de Corine Diacre.

La revenante : Karima Benameur

Plus appelée en équipe de France depuis deux ans, Karima Benameur a été doublée dans la hiérarchie par Solène Durand. La gardienne de 31 ans pourrait donc profiter du choix de Sarah Bouhaddi pour retrouver les joies d’être dans le groupe France. Sûrement promise, au mieux, à un rôle de numéro 3, la joueuse de Manchester City sera-t-elle ensuite capable de bousculer les choses pour devenir titulaire ? La tâche s’annonce ardue, mais pas impossible quand on sait que Corine Diacre voudra à coup sûr trouver la meilleure rempart possible pour aider les Bleues à faire la différence. Et ainsi remporter un premier titre ?


Photo à la Une : (@FFF)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer