Foot MercatoFootballFootball : Championnats étrangers

Mercato : Rose Lavelle signe à l’OL Reign… avant d’être prêtée à Manchester City ?

L’Olympique Lyonnais a annoncé, ce lundi, le recrutement de la milieu de terrain de 25 ans Rose Lavelle, dans leur filiale américaine de l’OL Reign. Elle jouait depuis 2017 pour le club de Washington Spirit.

C’est un nouveau gros coup que vient de signer l’OL Reign. Le club de Tacoma, racheté quasi intégralement début 2020 par l’Olympique Lyonnais (qui possède environ 89,5% des parts), compte s’imposer durablement dans les sommets de la NWSL (Ligue de Football Féminine Américaine). Rose Lavelle, superstar outre-Atlantique (33 sélections, 10 buts) a notamment brillé lors de la Coupe du Monde 2019, victorieuse pour les États-Unis, où elle a su se montrer décisive (trois buts en six matches dont un en finale).

« Notre projet avec OL Reign est ambitieux, ce qui nécessite de prendre des risques stratégiques pour atteindre nos objectifs, a confié le coach d’OL Reign Farid Benstiti (53 ans), qui a notamment entraîné Lyon de 2004 à 2010. […] Nous savons que Rose est une joueuse spéciale, alors pour moi, c’est une chance que nous avons dû saisir. Je suis enthousiaste à l’idée de s’appuyer sur elle, alors qu’elle s’efforce de devenir l’une des meilleures joueuses du monde. » L’OL Reign, double finaliste de la NWSL en 2014 et 2015, continue de se renforcer et la venue de Lavelle, milieu de terrain de calibre international, pour épauler les vedettes Megan Rapinoe, Shirley Cruz et Allie Long, place un peu plus le club de l’état du Washington parmi les prétendants au titre.

Une pige à Manchester City… avant de revenir ?

Selon la clause du contrat, Rose Lavelle aurait cependant le droit d’aller voir ailleurs le temps d’une saison. Et comme beaucoup de joueuses internationales américaines ces dernières saisons, les sirènes de l’Europe, dont le calendrier n’est pas calqué sur celui du championnat américain, raisonnent forcément dans sa tête. Selon certaines rumeurs, elle pourrait rejoindre prochainement le club anglais de Manchester City, dans lequel elle retrouverait sa compère en sélection Sam Mewis (27 ans, 67 sélections) pour former un duo ultra-complémentaire dans l’entrejeu. Manchester City, écurie émergeante du paysage footballistique européen, s’apprête donc peut-être à frapper une deuxième fois sur le marché des transferts.


Photo à la Une : (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer