TennisTennis : WTA

WTA Lexington : La Reine du Kentucky, c’est bien Jennifer Brady

En s’offrant ce dimanche la suissesse Jill Teichmann en finale du tournoi de Lexington (6-3, 6-4), l’Américaine Jennifer Brady s’offre un premier titre WTA en carrière, à l’issue d’une semaine épatante.

Journée de rêve dans le Kentucky pour Jennifer Brady. La joueuse de 25 ans devient la première lauréate du tournoi WTA de Lexington, tournoi novice sur le circuit mondial féminin qui est grimpé cette année des compétitions challenger à la division élite, et plus petit budget de la saison.

Face à la gauchère Jill Teichmann, redoutable contreuse, Brady a été solide sur son service (81% de points gagnés sur sa première balle). Imprimant une intensité explosive du fond du court, l’Américaine est restée implacable malgré les quelques revers gagnants de son adversaire. A l’arrivée, elle remporte son 9ème et 10ème set d’affilée depuis le début de la semaine, et s’adjuge son premier tournoi WTA en deux manches (6-3, 6-4).

Tête de série à New York

La joueuse de 25 ans, en progression constante, va faire un grand bond au classement WTA, à l’issue de cette semaine éclatante, où elle s’est notamment offert le scalp de Magda Linette (n°6) en quart, et la prodige Cori Gauff (17 ans) en demi. Lundi, elle sera donc à la 40 ème place mondiale son meilleur en carrière. Elle sera ainsi protégée pour le tirage au sort du tableau de l’US Open, où elle est, au vu de l’hécatombe de forfaits annoncée, déjà assurée d’un statut de tête de série. De quoi donner de la confiance à une joueuse qui n’a pas passé le second tour depuis l’US Open 2017, mais qui est très dangereuse sur dur et pourrait ainsi jouer les trouble-fête à Flushing Meadows (du 31 août au 13 septembre prochain).


Photo à la Une : (@Getty)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer