FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Women’s Champions League : Geyoro y croit, le PSG peut « aller au bout »

Interrogée sur BFM TV, la joueuse du Paris Saint Germain Grace Geyoro, arrivée à Hagetmau (Landes) pour un stage de préparation en vue du quart de finale de Ligue des Champions contre Arsenal, dévoile les ambitions de l’équipe, prétendante au sacre européen comme souvent ces dernières années.

Samedi, à Bilbao (20h), les Parisiennes ont rendez-vous avec leur histoire. Opposées aux Anglaises d’Arsenal dans le top 8 de la ligue des champions, les Parisiennes vont passer un vrai test, face à l’une des meilleures attaques d’Europe. Surtout qu’elles n’auront pas le droit à l’erreur. Du à l’évolution du calendrier et aux contraintes sanitaires, les matches, tous prévus au Stade San Mamés de Bilbao, se dérouleront sur un format sec de 90 min pour les quarts et les demi-finales, au lieu de l’habituel format aller-retour. Interrogée à ce sujet, la milieu de terrain française Grace Geyoro (23 ans, 28 sélections) se confie sur la tension rajoutée par ce nouveau format : « Il y a toujours de la pression. C’est un quart de finale contre une grande équipe sur un match couperet. Mais c’est de la bonne pression, cela va être à nous de bien la gérer. On a les atouts pour faire un bon match. Il faut que l’on soit concentré sur nous et notre performance. »

« Arsenal est une très grosse équipe »

Arsenal, troisième de la dernière saison de Premier League et figure de proue du football anglais féminin, avec son sacre européen décroché en 2007, s’est considérablement renforcé à l’intersaison. Pas de quoi impressionner la quart de finaliste de la dernière Coupe du Monde, qui a performé par son impact physique dans l’entrejeu parisien cette saison : « Arsenal est une très grosse équipe. On sait qu’on va devoir faire un très gros match, on va bien le préparer et on a hâte d’être à samedi. Cette phase finale est différente dans le sens où on n’a plus de match aller-retour à jouer. Mais je pense que cela peut être positif pour nous, car on sait que sur un match tout peut se jouer, donc il ne va pas falloir faire de faux pas. »

« Les atouts pour aller au bout »

Si Paris parvient à écarter l’équipe de la superstar néerlandaise Vivianne Miedema, il y aura sans doute le choc tant attendu face à l’OL, qui devra quant à lui s’imposer face au Bayern Munich pour atteindre le dernier carré. Quadruple championne d’Europe en titre, la formation rhodanienne est un écueil massif sur le chemin du PSG. Aguerrie de son expérience en finale de la Coupe de France, où les joueuses de la capitale ont été défaites aux tirs au buts par leurs rivales, Grace Geyoro tente de relativiser : « Aujourd’hui, je pense qu’il y a plus de différences réelles entre l’OL et nous. Ça se joue à quelques détails. C’est à nous de continuer à prendre de l’expérience à travers ce genre de rencontres. Il va falloir y croire, on a les atouts pour aller au bout ».


Photo à la Une : (@GraceGeyoro)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer