FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Women’s Champions League : A l’expérience, l’OL s’impose contre le Bayern (2-1) et rejoint le dernier carré

Opposées au Bayern Munich ce samedi soir, pour leur quart de finale tant attendu de Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais s’est fait bousculer dans le jeu par des Bavaroises entreprenantes, mais a su garder le cap pour rejoindre leur cinquième demi-finale de rang sur la grande scène européenne : 2-1.

Dans le théâtre des rêves du stade San Mamés de Bilbao, Lyon a enfin retrouvé son terrain de jeu favori. Quadruples tenantes du titre de la Ligue des Champions, les joueuses de Jean Luc Vasseur ont souffert face au Bayern Munich, secondes du dernier exercice de la Bundesliga. Freinées par une équipe allemande très remuante dans l’animation offensive, qui s’est offerte des occasions en début de match (Schuller, 22e), les Lyonnaises ont été d’un réalisme chirurgical lors du premier acte. Nikita Parris, positionnée à la pointe de l’attaque, a ouvert le score de la tête à la réception d’une passe en cloche de le Sommer (41e).

Majri soulage Lyon…avant le doute

Sans Ada Hegerberg, trop courte physiquement pour disputer la rencontre, l’OL est revenu soudé après la mi-temps. A l’heure de jeu, l’internationale tricolore Amel Majri double le score sur un coup-franc chanceux, qui, après avoir été dévié par Benkarth, heurte le poteau gauche et termine sa course dans le but (59e). Malgré ce break, Lyon se remet à douter lorsque cinq minutes plus tard, Gunnarsdottir, en difficulté dans ses relances, manque son dégagement et dévie légèrement la frappe de Simon, qui a su suivre la mauvaise intervention de la défenseuse islandaise (64e). Un fait de match qui relance totalement la rencontre. Mais les coéquipières d’Amandine Henry ont su résister dans les dernières minutes du match, malgré des vagues bavaroises de plus en plus pressantes (Lohmann heurte la barre sur une frappe à la 79e).

Face à une formation qui progresse petit à petit sur la scène européenne, mais qui semble encore trop tendre (1 seule demi-finale à son actif) pour le plus haut niveau, Lyon a joué à se faire peur face à un bloc compact, s’offrant les opportunités en jouant les contres-attaque à fond, mais rejoint le dernier carré pour la onzième fois de son histoire en Ligue des Champions. Les Rhodaniennes peuvent encore rêver d’un deuxième triplé consécutif D1-Coupe de France-Coupe d’Europe. Pour filer en finale, les Lyonnaises devront éliminer le PSG qui a lui disposé d’Arsenal (2-1).

Photo à la Une : (@Getty Images)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer