FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions : Les tops et les flops de Wolfsburg – FC Barcelone

Ce mardi soir, et non sans difficultés, le VFL Wolfsburg s’est qualifié pour la finale de la Champion’s League en battant le FC Barcelone sur la plus petite des marges (1-0). Le Sport au Féminin vous propose de découvrir les tops et flops de la rencontre.

Les Tops

Kheira Hamraoui (FC Barcelone)

C’était grâce à un but de l’internationale française que le FC Barcelone l’avait emporté face à l’Atletico Madrid en quarts de finale (1-0). Ce soir, l’ancienne Lyonnaise aura été une des meilleures joueuses de son équipe. Solide dans les duels, elle est intervenue à plusieurs reprises lorsque le danger se faisait ressentir dans la surface blaugrana. Son tacle parfaitement maîtrisé sur Huth lors d’une incursion de l’Allemande sur le côté droit a rassuré toute sa défense. Impériale dans son milieu de terrain, elle a su apporter offensivement également. Malheureusement cela n’aura pas suffi pour que son équipe l’emporte.

Asisat Oshoala (FC Barcelone)

L’internationale nigériane était littéralement en feu ce mardi soir ! En première période elle aura sans doute été la joueuse la plus dangereuse du côté du Barça. Dès la septième minute l’ancienne joueuse d’Arsenal se met en évidence. Sa frappe passe de peu à côté des cages allemandes. Cinq minutes plus tard elle retente sa chance, c’est dégagé par la défense des Louves. Sur le corner qui suit, la native d’Ikorodu reprend de la tête. Il faudra une belle parade de Abt pour empêcher la Nigériane d’ouvrir le score. En deuxième période la numéro 20 aura un peu plus de difficultés. Elle parvient tout de même à se créer une très belle occasion, de la tête encore. Mais malgré un grand nombre d’occasions, elle n’aura pas réussi à faire trembler les filets.

Svenja Huth (VFL Wolfsburg)

Comme face à Glasgow City au tour précédent, l’internationale allemande a été un des éléments clés de la victoire du VFL Wolfsburg. Après une première frappe de peu au-dessus des cages de la gardienne espagnole, Huth est de nouveau décisive pour son équipe. Après un cafouillis dans la surface barcelonaise, son centre trouve finalement preneur en la personne de Fridolina Rolfö qui ouvre le score à la 57e minute. L’ancienne de Potsdam réalise donc sa quatrième passe décisive en deux matchs, elle qui en avait réalisé trois face à Glasgow. Elle a donc été une grande artisane de la victoire des Louves

Les Flops

Pernille Harder

Alors qu’elle avait réalisé un match exceptionnel avec quatre buts contre Glasgow, l’internationale danoise a été transparente ce mardi soir. Ses coéquipières ont eu énormément de mal à trouver la native d’Ikast. Une de ses seules sorties du soir a eu lieu à la 53e minute avec une frappe contrée par la défense blaugrana. Pernille Harder devra donc attendre la finale pour marquer son neuvième but en cinq matchs de Ligue des Champions

Le réalisme des Barcelonaises

Alors qu’elles ont globalement dominé la rencontre, les joueuses du Barça n’ont pas réussi à trouver la faille face à Wolfsburg. La faute à un manque de réalisme criant. Oshoala aurait pu marquer un, voire deux buts si elle avait été un peu plus précise. Alexia Putellas et Jenni Hermoso auraient également pu tromper la gardienne allemande, sans succès. C’est ce manque de réalisme qui aura sans nul doute causé la défaite du FC Barcelone ce soir. Cruel.


Photo à la Une : (@FCBarceloneFemeni)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer