FootballFootball : UEFA Women's Champions League

UWCL : L’OL défendra son titre en finale face à Wolfsburg

L’Olympique Lyonnais a remporté le duel franco-français face au Paris Saint-Germain (1-0). Le coup de tête de Wendie Renard a permis aux Fenottes de rejoindre le VfL Wolfsburg en finale de la Ligue des Champions.

Le Paris Saint-Germain y a cru, mais à la fin, c’est toujours l’OL qui gagne. Pour cette demi-finale de la Ligue des Champions disputée au Pays-Basque, l’Olympique Lyonnais a une nouvelle fois fait parler son expérience pour remporter ce duel de haut-niveau face à l’une des meilleures équipes européennes du moment. Sans être étincelantes comme ce fût le cas au tour précédent, les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont contrôlé cette rencontre et sont restées concentrées de la première à la dernière minute de jeu. Après quelques situations intéressantes en première mi-temps, les Fenottes ont tué le match à l’heure de jeu, pleine de réalisme une nouvelle fois. De sa tête, Wendie Renard a surgi pour envoyer son équipe en finale et doucher les ambitions parisiennes. Pour sa cinquième finale de Ligue des Champions consécutive, l’OL retrouvera le VfL Wolfsburg, tombeur du Barça la veille (1-0).

Geyoro voit rouge, le tournant du match

Après un bon premier quart d’heure parisien où Kadidiatou Diani s’est montrée pleine d’envie dans son couloir, l’Olympique Lyonnais est peu à peu monté en rythme en asseyant sa domination dans le milieu de terrain. Sara Björk Gunnarsdóttir a eu l’opportunité de faire trembler les filets avant le retour aux vestiaires d’une tête au point de pénalty sur un coup franc d’Amel Majri mais l’ancienne Louve recrutée cet été a vu son ballon se dérober de peu du cadre.

En deuxième mi-temps, la nervosité parisienne a propulsé le PSG au fond du gouffre. Déjà sanctionnée d’un carton jaune en première mi-temps, Grace Geyoro a vu rouge à la 65ème minute sur une intervention trop musclée. Une faute immédiatement sanctionnée par la connexion Majri-Renard. Sur le coup franc dans la foulée, la gauchère a pu déposer le ballon sur la tête de Wendie Renard qui n’a eu aucun mal à tromper Endler à bout portant. Le PSG s’est permis de rêver lorsque Nikita Parris s’est vu attribuer un deuxième carton jaune sur une faute stupide sur la gardienne parisienne (75′). Mais les protégées d’Olivier Echouafni n’auront jamais trouvé l’ouverture en fin de rencontre.

La passe de cinq ?

Pour la cinquième fois en cinq ans, l’Olympique Lyonnais rejoint la finale de la plus prestigieuse compétition européenne. Quadruples tenantes du titre, les Lyonnaises pourront le défendre dimanche prochain face à un adversaire bien connu, le VfL Wolfsburg. Mardi, les Allemandes sont venues à bout du FC Barcelone sur la plus petite des marges (1-0). Les coéquipières d’Amandine Henry auront l’occasion de remporter un septième titre européen et réaliser le triplé championnat-coupe-LDC. Rendez vous dimanche 30 août au Stade d’Anoeta de Saint-Sébastien. C’est la troisième fois que ces deux clubs se rencontreront à ce stade la compétition. L’OL s’est imposé lors des deux dernières finales face aux Louves (2018, 2016). Le dernier succès allemand en finale face aux Rhodaniennes remonte à plus de sept ans.


Photo à la Une : (@Infosport)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer