FootballFootball : D1 Arkema

Les supporters lyonnais s’émeuvent du départ de Lucy Bronze

Après trois saisons à l’OL où elle est devenue la meilleure latérale droite du monde et a accumulé les trophées collectifs et individuels, Lucy Bronze a décidé de retourner Outre-Manche pour poursuivre sa carrière et tenter de relever un nouvel défi : remporter la Ligue des Champions avec un club anglais. Un vrai déchirement pour les supporters lyonnais qui nous racontent « leur Lucy ».

Ce dimanche, Lucy Bronze est devenue la première britannique (hommes et femmes confondus) à remporter trois Ligues des Champions de rang. Un trophée de plus acquis durant son passage à Lyon ; passage durant lequel elle aura accru son palmarès et qui lui permet même de revenir en Angleterre en étant tenante du titre de meilleure joueuse de l’UEFA. Une sacrée performance !

« Lucy Bronze a permis de maintenir le niveau de l’OL féminin »

Mais au-delà de ses prouesses sur le terrain, c’est sa personnalité qui a marqué les supporters lyonnais, aujourd’hui très touchés par son départ. Willy des OL Ang’Elles nous explique : « Le dernier départ qui a autant affecté les supporters lyonnais, c’est celui de Lotta Schelin. Lucy Bronze, c’est une joueuse expressive sur le terrain, quelqu’un qu’on a envie d’avoir comme copine dans la vie. C’est plus qu’une grande joueuse, c’est une personnalité extra ! La ville de Lyon l’apprécie énormément. On avait même créé le slogan Lyon Loves Lucy (les 3L). Donc c’est vrai qu’aujourd’hui on est peu tristes. »

Et sur le terrain, Lucy Bronze fait partie de ces joueuses qui auront permis à l’OL de franchir un cap supplémentaire dans sa suprématie européenne et mondiale. Les supporters en ont conscience, à l’image de Sabrina : « Depuis son arrivée, Lucy a permis de maintenir le niveau de l’OL Féminin, afin de continuer de gagner le plus beau des trophées (ndlr : la ligue des champions). Elle a développé son esprit de la gagne, qu’elle avait déjà avec sa grinta. C’est la meilleure latérale droite du monde et même si le club a recruté Ellie Carpenter – qui est une superbe joueuse – Lucy va beaucoup nous manquer avec son impact physique, ses montées fracassantes et sa vitesse ».

« Une grande partie des supporters est affectée par son départ »

Même son de cloche du côté de Rémy du Kop Fenottes 69 : « Une grande partie des supporters est affectée par son départ, à commencer par moi. Elle laissera une grande trace à nos yeux. Selon moi, cela s’explique par sa classe et son charisme sur et en dehors du terrain, un style de jeu inimitable que je ne retrouve chez personne d’autre. Mais également par le volume de jeu qu’elle envoie, son physique increvable (on croirait qu’elle a 3 poumons !), une défense propre et un soutien offensif assez tranchant et percutant ».

En trois saisons, Lucy Bronze aura donc marqué l’histoire du club. Mais, cette relation particulière entre la joueuse et les supporters n’est pas près de s’arrêter pour les OL Ang’Elles car comme nous l’explique Willy, cet attachement a commencé il y a bien longtemps : « On la connaît depuis son passage à Manchester City. On a aussi connu sa maman à ce moment-là et depuis on échange beaucoup avec elle. Aux débuts de Lucy à l’OL, elle nous demandait de faire des Periscope parce qu’à l’époque elle n’avait rien pour voir les matchs de sa fille ». Depuis, le groupe de supporters de l’OL Féminin a pu nouer un lien très fort avec Lucy Bronze et personne n’éprouve de rancœur envers elle alors qu’elle a choisi de ne pas poursuivre son aventure française. Un choix finalement assez logique pour Willy : « On ne lui en veut pas de son départ. Elle a tout gagné avec Lyon, on sait que sa famille lui manque, c’est normal. On ne l’oubliera jamais et on ira même la voir jouer en Angleterre ».


Photo à la Une : (@OL)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer