Football

Football: Brésil, l’égalité hommes-femmes voit enfin le jour

La Fédération brésilienne de football est formelle : les rémunérations des joueurs et joueuses convoquées en sélection seront désormais similaire. Le pays du football suit les traces de l’Australie, une excellente nouvelle pour l’égalité homme-femmes.

Historique ! Hommes, femmes, peu importe le sexe, plus aucune différence salariale ne sera notée au pays du football. Sous la directive du président de la Confédération, Rogério Caboclo, le football féminin brésilien fait une grande avancée. La Fédération brésilienne de football a tranché pour une parfaite égalité. Les joueuses sélectionnées sous le maillot de la Selecao percevront une prime et et des indemnités journalières identiques aux hommes. Malgré une médiatisation bien moins importante que la bande à Neymar, la sélectionneure du Brésil, Pia Sundhage n’a pas caché sa satisfaction à la suite de cette décision historique. Une avancée supplémentaire pour l’égalité hommes-femmes intervenant dans un pays souvent caractérisé pour être machiste. Le pays sud américain rejoint l’Australie, pays ayant également pris la décision d’une égalité hommes-femmes sur le plan sportif.

Marta devient l’égale de Neymar

Des dribbles, du talent et un même maillot, Marta est désormais logée à la même enseigne que Neymar. Star de la sélection brésilienne depuis longtemps, Marta se voit récompensée à sa manière. Meilleure joueuse du monde à six reprises, Marta a œuvré toute sa carrière pour son pays. Un début en 2003 pour la star brésilienne et malgré aucune Coupe du monde remportée, la pépite brésilienne a inscrit 108 buts sous les couleurs auriverde. Elle s’est fait un nom ! Tout le monde connait Marta au pays du football roi. L’investissement de la capitaine et de ses partenaires sera considéré au même niveau que celui des hommes. Cette grande nouvelle pour le sport féminin devrait susciter beaucoup de réactions mais qu’importe les critiques, l’égalité des genres est enfin présente. Maillot jaune et vert, passion du football, fierté de la nation et maintenant salaires identiques, le football brésilien est sur la même longueur d’ondes.

Une décision difficile pour l’ogre américain

C’est l’équipe qui domine la planète football féminin. Une quatrième Coupe du monde décrochée, quatre médailles d’or olympiques en six éditions, mais rien n’y fait. La nouvelle qui vient de tomber doit en faire jaser plus d’une. Il s’agit des Etats-Unis. L’année dernière, durant la Coupe du monde, l’équipe entame un bras de fer afin d’obtenir un traitement égal aux hommes. Une volonté menée par une attaque en justice de sa propre fédération pour  » discrimination institutionnelle fondée sur le genre  ». En mai dernier, la demande est rejetée. Une décision assez surprenante d’autant plus que l’équipe féminine est plus performante en compétition et les stars ne manquent pas à l’appel.

A la suite de cette demande, la FIFA avait alors proposé de doubler l’enveloppe destinée aux joueuses lors de la prochaine compétition internationale. Une somme atteignant les 30 millions de dollars en 2019, contre 400 pour le Mondial masculin en 2018. Une somme bien loin des attentes.

@FIFA

Photo à la Une: (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer