FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Paris doit bien démarrer face à Guingamp

Après plusieurs mois d’attente, la D1 Arkema reprend ses droits ce week-end. L’une des affiches de cette première journée oppose le Paris Saint-Germain, candidat au titre, à Guingamp, sixième du dernier exercice. La rencontre est à suivre en direct sur Canal + Sport (18h30).

Défait la semaine dernière par l’Olympique Lyonnais en demi-finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint Germain démarre cet exercice 2020-2021 avec du temps de jeu dans les jambes. Parmi les onze équipes amenées à challenger l’ogre rhodanien, quatorze fois champion de France en titre, le club de la capitale se présente indéniablement comme le plus sérieux concurrent. Malgré cette nouvelle désillusion sur la scène européenne, Olivier Echouafni et son staff ont trouvé les bons mots pour remobiliser toute l’équipe, qui n’a pas eu vraiment de temps de latence entre les joutes européennes et la préparation du début du championnat. Leonardo, directeur sportif du PSG, veut se montrer confiant : « J’ai confiance en votre capacité. Vous êtes proches du plus haut niveau, il faut continuer comme cela », a t-il confié à ses joueuses, d’après Le Parisien.

Guingamp, une simple formalité pour Paris ?

Le club breton, qui a perdu à l’intersaison de nombreuses joueuses (Oparanozien,Tyryshkina, Hudson, Merle), était l’une des belles surprises du bout de saison 2019-2020. Sixièmes lors du gel du classement, les Guingampaises chercheront cette année à jouer les trouble-fête entre les cadors que sont Lyon, Paris, Montpellier et Bordeaux. Même si l’objectif reste bien évidemment de se maintenir en première division : « J’ai un groupe restreint mais de qualité. On va jouer le maintien et plus si affinités », a déclaré l’entraîneur Fred Biancalani à propos de ses joueuses. Avec son effectif pléthorique, le PSG, qui a attiré durant l’intersaison l’attaquante internationale suisse Ramona Bachmann (107 sélections, 49 buts) semble être de nouveau armé pour pouvoir jouer des coudes avec Lyon, si son mental ne le lâche plus. Une chose est sûre, les Parisiennes vont devoir marcher sur l’eau dans l’Hexagone pour espérer stopper l’hégémonie olympienne. Le long chemin de traverse débute indéniablement ce samedi, dans un stade Georges Lefèvre qui sera à huis clos.


(Photo à la Une : @PSG)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer