TennisTennis : WTA

US Open – 3ème tour : Caroline Garcia n’enchaîne pas

Deux jours après sa probante victoire sur Karolina Pliskova (3e), Caroline Garcia a été largement dominée par une étincelante Jennifer Brady, vendredi, au troisième tour de l’US Open (6-3, 6-3).

On la sentait (enfin) remise à l’endroit lors de ce début de quinzaine. Percutante dans son jeu, solide mentalement, impassible physiquement, Caroline Garcia (50e) avait signé un début de tournoi plus qu’intéressant. Son exploit face à Pliskova, l’une des meilleures joueuses du circuit, lui ouvrait de nouveaux horizons pour cette édition 2020. Seulement voilà, l’obstacle Jennifer Brady (41e), très en forme depuis la reprise et qui a remporté, à 25 ans, son premier titre WTA à Lexington, se dressait sur son chemin.

Avec son jeu atypique, sa prise coup droit « marteau » et l’incurvation de sa raquette qui donne une rotation très particulière à la balle, Brady a toujours mené la vie dure à la Tricolore : elle fait jeu égal dans les confrontations, avec trois victoires partout. Solide au service (7 aces dès le premier set), l’Américaine prend donc le match par le bon bout, en breakant Garcia à 3-2. La Française rate ensuite le coche pour revenir, avec deux balles de débreak manquées à 4-2 puis 5-3.

Retenir l’essentiel

Impuissante, Garcia se voit ensuite breakée une nouvelle fois, d’entrée du second set. Incapable de varier ses hauteurs de balle face à une adversaire qui raffole des frappes à plat, la Lyonnaise n’arrive pas à inverser la situation. Elle ne breake pas une seule fois durant le match. Sérieuse de bout en bout, Brady s’impose finalement 6-3, 6-3 en 1h18, et s’affirme un peu plus comme une outsider plus que sérieuse au trône new-yorkais, laissé vacant par Bianca Andreescu. Elle affrontera Angélique Kerber (lauréate de l’US Open et ex numéro 1 mondiale) pour une place en quart.

Pour Caroline Garcia, le temps des regrets ne doit pas laisser la place aux doutes. Malgré cette défaite face à l’une des joueuses qui a su le mieux rebondir sur la coupure de la saison, la Française doit s’appuyer sur les points positifs de la quinzaine. Sa victoire sur la Tchèque Pliskova est son premier succès sur une membre du top 10 mondial depuis 2018. Ex numéro 4 mondiale, Caroline Garcia n’a rien perdu de son talent. La régularité doit devenir son premier compagnon de route. Roland-Garros et la tournée sur ocre arrive à point nommé pour enchaîner. Sur sa surface de prédilection, chez elle, la Française aura les armes pour battre n’importe qui. Malgré le retour des cadrons. Elle l’a prouvé à plus d’une reprise. Elle peut s’offrir n’importe quelle cliente, dans un bon jour.


Photo à la Une : (@JASON SZENES /EPA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer