FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Eugénie Le Sommer : « Il faut vite retourner au boulot »

L’Olympique Lyonnais s’est offert une première victoire en championnat. Les Fenottes ont disposé du Paris FC (4-0), dans un match qui s’est décanté en seconde période. Une première mi-temps à oublier pour Lyon avant un coup d’accélérateur fatal en seconde période.

Aucun but marqué en première période ! Une chose assez rarissime pour l’Olympique Lyonnais. La meilleure attaque du dernier exercice (67 buts en 22 matchs) n’a pas trouvé la faille lors du premier acte. Après un sacre européen fêté comme il se doit, le retour sur le terrain a été plus difficile que prévu pour les protégées de Jean-Luc Vasseur. « On ne s’est pas projetées assez vite vers l’avant en premier période. On a essayé de corriger cela à la mi-temps » confie l’attaquante Eugénie Le Sommer en conférence de presse. Un retour à la réalité difficile pour les Lyonnaises avec une maîtrise de la balle mais une gardienne du Paris FC très peu inquiétée lors des 45 premières minutes. La première frappe de la partie est même à mettre au crédit des Parisiennes mais la tentative de la joueuse du Paris FC est trop molle pour surprendre Sarah Bouhaddi. Il faut attendre la 36e minute pour voir une occasion lyonnaise mais Nikkita Paris ne parvient pas à ajuster sa frappe. En manque cruelle de fraîcheur, Lyon a peiné à se montrer dangereux d’autant plus que le bloc parisien n’a pas commis d’erreurs. « La première n’ a pas été bonne. Les joueuses étaient les premières à le savoir » affirme l’entraîneur Jean-Luc Vasseur au micro d’OL TV. Une première période décevante et inhabituelle pour les Fenottes.

Un second acte unanime

11 minutes plus tard…et l’OL ouvre le score ! Après un retour au vestiaire sur un triste 0 à 0, les Fenottes ont accéléré. Bousculée par un Jean-Luc Vasseur qui en voulait plus, les championnes d’Europe ont besoin de seulement de 11 minutes pour ouvrir le score. Et qui d’autre que l’emblématique Wendie Renard pour inscrire le premier but de ce nouvel exercice. La machine lyonnaise est lancée et la suite va s’avérer difficile pour les partenaires de Gaëtane Thiney. L’entrée d’Eugénie Le Sommer va apporter un vrai vent de fraîcheur. A 20 minutes du terme, l’OL fait le break par l’intermédiaire de Saki Kumagai avant que l’internationale française Eugénie Le Sommer inscrive également son premier but sur penalty. Le Paris FC est impuissant face à l’ogre rhodanien et concède un dernier but par Saki Kumagai, qui s’offre un doublé. « La seconde période a été meilleure » a expliqué le coach Lyonnais. Une deuxième période rassurante pour les championnes de France en titre avec notamment des satisfactions durant cette rencontre et la performance remarquée d’Elie Carpenter, complimentée par son entraîneur: « Elle a déjà une belle expérience. J’ai bien aimé sa seconde période, elle a eu beaucoup plus d’allant. Il faudra reproduire cela sur l’ensemble d’un match et à chaque fois. Je sais qu’elle en est capable. Elle peut être la grande latéral droite de notre équipe ». Un succès qui s’est dessiné en 45 minutes pour les favorites incontestées de la compétition avec un match en demi-teinte.

La milieu de terrain de l’OL Amandine Henry était absente du groupe ce dimanche, en raison d’une blessure au mollet.

Photo à la Une: (@Damien LG/OL Feminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer