HandballTennis

JO 2024 : Les compétitions de Handball à Roland Garros ? Giudicelli dit non

Alors que le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques est en quête d’infrastructures pour organiser les différentes compétitions en 2024, Bernard Giudicelli a prévenu, le Court Philippe Chatrier n’accueillera pas le Handball.

Le CIO s’active en coulisse. A moins de quatre ans du grand début des Jeux Olympiques de Paris, la carte des sites olympiques est entrain d’être redessiner. Une réunion a eu lieu la semaine dernière, entre le nouveau délégué interministériel aux Jeux et les membres fondateurs de Paris 2024. Pour réduire les coûts et faire des économies non négligeables dans ce contexte économique si particulier, l’organisation des compétitions de handball à Roland Garros a été proposée. Initialement prévu au Parc des Expositions porte de Versailles, le tournoi olympique pourrait se dérouler sur le court Philippe Chatrier.

Mais le CIO doit déjà se heurter à la réticence de Bernard Giudicelli, président de la Fédération Française de Tennis. Le patron du tennis français a vivement réagi et critiqué cette proposition qu’il juge dégradante pour le tournoi olympique de tennis. « On n’a pas décidé de se positionner en faveur des JO pour ensuite aller jouer la finale olympique sur le court numéro deux, explique-t-il. Ce que m’a dit Tony (Estanguet, président du Cojo) aujourd’hui, parce que je l’ai appelé quand même, c’est qu’il y avait beaucoup d’inexactitudes. Je lui ai répondu que j’en avais repéré au moins une… » Rien n’est encore acté, mais des bras de fer s’amorcent en coulisse avant de clarifier la situation et de sceller l’organisation des Jeux Olympiques 2024.


Photo à la Une : (@FFT)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer