TennisTennis : WTA

US Open – Le programme de mardi : Osaka doit assumer son statut contre Rogers, Brady défie Putintseva

Les quarts de finale débutent ce mardi soir à Flushing Meadows. La Japonaise Naomi Osaka (n°4) sera favorite face à l’étonnante Américaine Shelby Rogers. L’autre locale de l’épreuve, Jennifer Brady (n°28), toujours aussi intenable ses derniers temps, tentera de rejoindre les demi-finales face à Yulia Putintseva (n°23).

Jennifer Brady (Etats-Unis, tête de série numéro 28) – Yulia Putintseva (Kazakhstan, tête de série numéro 23)

Ce n’est pas forcément celles qu’on attendait, et pourtant, c’est bien Jennifer Brady et Yulia Putintseva qui vont s’affronter pour une place dans le dernier carré. Les deux joueuses sont bel et bien en forme. Sur un nuage depuis son titre à Lexington, et malgré sa défaite au premier tour au tournoi de Cincinnati, Jennifer Brady continue de performer. A 25 ans, elle semble arriver à maturité, et son parcours à New York confirme qu’elle vaut bien plus que son classement actuel (41 ème à la WTA). Eliminant tour à tour Bellis, Blinkova, Garcia et Kerber (n°17) avec une maîtrise impressionnante, l’Américaine s’offre en plus le luxe de ne pas avoir perdu trop d’énergie, évitant de se lancer dans des matches marathon. Elle s’est toujours imposée en deux sets lors de cette quinzaine. En patronne. Ses deux derniers matches contre une Caroline Garcia retrouvée et une Angélique Kerber toujours redoutable en Grand-Chelem le confirme : il sera dur d’aller battre Brady sur cette fin de tournoi. Face à elle, la Kazakhe Yulia Putintseva revient enfin en quart d’un Majeur, plus de deux ans après son épopée à Roland Garros. Eternelle prodige du tennis mondial, celle qui fut finaliste de l’US Open Juniors il y a 10 ans pile, a dû batailler pour rejoindre à nouveau ce stade. Après deux premiers tours faciles face à Montgomery et Lapko, Putintseva s’est imposée en trois sets face à Sasnovich, puis a su remporter à l’arrache le bras de fer face à la solide Petra Martic (n°8) : une victoire serrée en trois manches (6-3, 2-6, 6-4) et une vraie performance, face à l’une des joueuses les plus redoutables en 2020. Dans ce match qui opposera deux styles de jeu diamétralement opposés, la contreuse Putintseva devra varier au maximum les hauteurs de balle pour faire déjouer le puissant jeu 100% à plat de Jennifer Brady. Un match improbable, mais qui s’annonce très croustillant.

Notre avis : Putintseva est une joueuse très accrocheuse et difficile à manœuvrer, qui a vaincu Brady lors de leurs deux premières confrontations. Mais l’Américaine y part avec un avantage clair cette fois-ci : elle possède nettement plus de fraîcheur physique que son adversaire, qui a dû puiser dans ses réserves lors des deux dernières rencontres. Un atout majeur lorsque l’on connaît le contexte si pesant de l’étau qui entoure les athlètes pour cet US Open 2020. Jennifer Brady semble être dans la forme de sa vie, et malgré sa relative inexpérience en Grand-Chelem, apparaît comme la joueuse la plus impressionnante depuis le début du tournoi dans le tableau féminin.

Dernières confrontations

Washington 2018, Deuxième tour, dur : Putintseva bat Brady : 7-6, 6-2

Roland Garros 2018, Deuxième tour, terre battue : Putintseva bat Brady : 6-4, 6-3

Naomi Osaka (Japon, tête de série numéro 4) – Shelby Rogers (Etats-Unis)

Dans cette partie de tableau, elle est la seule favorite à ne pas avoir encore chuté. Exceptionnelle durant la transition 2018-2019, où elle est allée chercher un formidable doublé US Open- Open d’Australie ainsi que la première place mondiale, Naomi Osaka peine depuis à confirmer son statut de nouvelle taulière du tennis féminin. Son jeu spectaculaire et surpuissant lui donne parfois tord, mais force est de constater qu’aujourd’hui, pas grand monde ne saurait rivaliser avec la Japonaise, lorsque cette dernière est dans un grand jour. La pause de la saison conjuguée à la venue d’un Grand-Chelem dépourvu de la plupart de ses rivales, cette semaine semble être une occasion en or pour Osaka. A 22 ans, elle pourrait (déjà) conquérir un troisième Majeur. D’autant qu’une stat interpelle : lorsqu’elle parvient ne quart de finale d’un Grand Chelem (deux fois jusqu’à présent), la numéro 9 mondiale est tout simplement invaincue. Un constat effrayant, qui confirme une chose : Osaka n’est jamais meilleure qu’en fin de quinzaine. Face à elle, Shelby Rogers n’aura rien à perdre, comme toujours face à la Nippone. Et ce que l’on peut dire, c’est qu’Osaka lui réussit. La 93 ème mondiale est pour l’instant invaincue face à sa rivale, en trois confrontations. Le duel s’annonce donc passionnant : Rogers s’est offerte le scalp de Petra Kvitova (n°6) au tour précédent, et ne semble absolument pas contrariée par le climat maussade qui entoure Flushing Meadows.

Notre avis : Le match paraît déséquilibré, même si Rogers est une véritable combattante. Lorsqu’Osaka doute, elle peut être victime de véritable trou d’air, comme lors de son premier tour face à Doi ou Kostyuk au troisième tour. Néanmoins, la Japonaise semble en mission lors de cette quinzaine, avec le drame survenu aux Etats-Unis la semaine dernière, qui l’a placée en porte-étendard de la lutte contre le racisme. Naomi Osaka est l’ultra-favorite de cette partie de tableau. Incontestablement. Et sa principale adversaire, c’est sans doute elle. Si son corps tient et que le service ne la lâche pas, Rogers ne devrait pas tenir le choc.

Dernières confrontations

Charleston 2017, Huitièmes de finale, terre battue : Rogers bat Osaka : 6-4, 6-2

Osprey 2015, Deuxième tour, terre battue : Rogers bat Osaka : 6-4, 6-4

Lexington 2013, Huitièmes de finale, dur : Rogers bat Osaka : 6-2, 6-2

Le programme :

Court Arthur Ashe

18h00 : 

  • Jennifer Brady (USA/28) – Yulia Putintseva (KAZ/23)

A partir de 01h00 : 

  • Naomi Osaka (JPN/4) – Shelby Rogers (USA)

Photo à la Une : @Al Bello / AFP

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer