TennisTennis : WTA

US Open : Serena Williams, Victoria Azarenka, Tsvetana Pironkova … les mamans à l’honneur !

Dans un US Open avec beaucoup d’absentes en raison de la crise sanitaire, c’est le retour improbable des « mamans » du circuit. Toutes qualifiées pour les quarts de finale, Serena Williams, Victoria Azarenka ou encore Tsvetana Pironkova retrouvent une forme hallucinante malgré … leur accouchement.

Victoria Azarenka, Tsvetana Pironkova, Serena Williams … comme un air déjà vu ! Ses noms vous parlent forcément. Les exemples de sportives revenues à leur meilleur niveau après avoir donné naissance à un enfant restent plutôt rares dans le sport de haut niveau, et encore plus au tennis. Cette nouvelle édition de l’US Open voit pourtant les ‘‘tenniswo-mères » crever l’écran.  »Un jour, ma fille pourra dire qu’elle était là, qu’elle s’en souvienne ou non ». Le tableau 2020 offre un grand suspens quant à la futur vainqueur, mais également de belles histoires.

Azarenka nage en plein bonheur

La Biélorusse revient de très loin. Vainqueur du tournoi de Cincinnati récemment, Victoria Azarenka est de retour au premier plan. En plus d’une maternité et la naissance de son fils, s’ajoutait à cela les problèmes personnelles de sa vie de femme. En retrait des courts de tennis pendant six mois par sa grossesse, elle avait du mettre à nouveau sa carrière en suspens pendant toute la deuxième moitié de la saison 2017, engagée dans une bataille judiciaire afin d’obtenir la garde de son fils, Leo. Deux ans s’en suivent et après une période où la joueuse tente de retrouver un équilibre et un niveau de jeu convenable, l’ancienne numéro un mondiale est de retour sur le circuit ! ‘‘ Je savais que j’allais revenir, mais ma première pensée, c’était : je ne vais plus jamais jouer au tennis de ma vie  » confiait-elle. Plus forte que jamais et après un retour triomphant à Cincinnati sur le territoire américain, la Biélorusse se retrouve parmi les outsiders les plus sérieux pour décrocher le titre à Flushing Meadows.

Classée à la 27e place mondiale, Victoria Azarenka est de retour aux affaires
(©WTA
)

Williams sur les traces de Margaret Court

Serena Williams est une maman épanouie. Depuis le début de la compétition, on a pu voir la championne de tennis jouer sur le court Arthur Ashe sous les yeux de sa petite fille, Olympia.  »De plus en plus de femmes sont capables d’atteindre leurs rêves tout en équilibrant cela avec leur rôle de mère. Pour moi, elles sont des héroïnes » affirme l’Américaine après la présence remarquée des mères de famille sur le circuit. Toujours sans Grand Chelem depuis sa maternité, l’Américaine est à la recherche du dernier titre qui lui permettrait d’égaler Margaret Court dans les annales du tennis. Elle suivrait là aussi le destin de l’Australienne, absente des terrains pour donner naissance à son premier enfant, revenue comme si elle n’était jamais partie, raflant trois nouveaux titres du Grand Chelem dès son retour. C’est l’objectif que se donne Serena Williams, revenir plus forte que jamais après une grossesse. La huitième joueuse mondiale s’en rapproche et a décroché son ticket pour les quarts de finale ce lundi, en venant à bout de la Grecque Maria Sakkari (6-3, 6-7, 6-3).

Mise en lumière par la popularité et le palmarès de Serena Williams, ce double statut de joueuse et mère est une rareté sur le circuit féminin. Le cas Tsvetana Pironkova, bourreau d’Alizé Cornet en huitièmes de finale est encore plus surprenant. En effet, l’US Open le premier tournoi disputée par la Bulgare depuis … 3 ans. Maman depuis maintenant trois années, Pironkova est heureuse de retrouver les terrains. Avec un niveau de jeu impressionnant depuis le début de la compétition, la native de Plovdiv doit notamment sa présence à un classement WTA protégé.  »Nous avons le pouvoir de changer les choses et nous l’avons fait » s’était félicitée Victoria Azarenka à la BBC. De nouvelles performances des ‘‘mamans » du circuit sont attendues ce mardi, pour prouver une nouvelle fois qu’une mère de famille peut enfiler un costume de championne de tennis.


Photo à la Une: (©WTA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer