FootballFootball : D1 Arkema

Safia Tall (En Avant Guingamp), 17 ans et déja dans la cour des grandes

Entrée en jeu en fin de match face au Paris Saint-Germain, Safia Tall, 17 ans, établit des records de précocité. La joueuse de l’En Avant Guingamp espère grappiller du temps de jeu et pourquoi pas une place de titulaire. Retour sur le parcours d’une mordue du ballon rond.

Quand elle était plus jeune, Safia Tall a essayé beaucoup de choses. La batterie, le hip-hop mais surtout…le football. Née à Brest, c’est en Corse qu’elle touche ses premiers ballons. La jeune fille fait ses débuts dans le petit club du Prunelli FC. C’est la seule fille de son équipe mais cela ne l’empêche pas de fouler le gazon corse pendant 10 ans. Safia Tall trouve dans le football une passion, un moyen de se défouler. « J’ai commencé à quatre ans et demi en pré débutant avec Philippe et Tony Cervetti. Ensuite, à 14 ans, je suis partie » explique l’adolescente de seulement 17 ans.

La Bretagne comme terrain de jeu

Après un retour en Bretagne, le premier déclic intervient en 2016. Safia Tall signe une licence au Stade Brestois, une académie ouvre tout juste ses portes pour la section féminine. La Bretonne répète ses gammes, engrange des matchs et progresse. Une progression tellement importante qui lui permet d’entrevoir le maillot de l’équipe de France. Elle porte fièrement les couleurs des U16 ainsi que de la sélection U17 (6 matchs pour un but marqué). En juillet dernier, l’En Avant de Guingamp, club de D1 féminine, lui fait les yeux doux. Safia Tall, qui rêve du haut niveau, signe dans le club breton.

Un rêve de gosse !

Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres. Alors que son équipe est largement menée au score par le PSG, Frédéric Biancalani en profite pour lancer sa jeune prodige dans le grand bain. Safia Tall rentre en jeu à la 83e minute, un moment gravé à jamais dans la mémoire de la jeune femme.  »Mes objectifs, pour l’instant, c’est d’essayer de me faire une place au sein du groupe et vivre des expériences uniques. C’est un autre monde, la D1 » confie la lycéenne. Derrière elle, sa maman, Emilie Fairy, suit avec attention les exploits et l’évolution à toute allure de sa petite fille.

Safia Tall et son équipe Guingampaise se déplace à Montpellier pour le compte de la seconde journée de D1 Arkema. © Ouest-France

Photo à la Une : (@Ouest-France)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer