TennisTennis : WTA

US Open – Le programme de mercredi : Serena Williams pour poursuivre sa quête, choc attendu entre Victoria Azarenka et Elise Mertens

Les deux dernières places pour le dernier carré du tableau féminin de l’US Open vont se jouer ce mercredi soir. En quête de son 24 ème majeur, Serena Williams (n°3) va affronter la revenante Tsvetana Pironkova. La rencontre entre Elise Mertens (n°16) et Victoria Azarenka, victorieuse à Cincinnati la semaine dernière, apparaît très indécise.

Serena Williams (Etats-Unis, tête de série numéro 3) – Tsvetana Pironkova (Bulgarie, Wild-Card)

Qui d’autre qu’elle ? Serena Williams va disputer son 16 ème quart de finale dans son jardin New-Yorkais. A 38 ans, les jambes ne semblent toujours pas faiblir pour la superstar incontestée du tennis mondial. L’Américaine s’accroche coûte que coûte à ses objectifs. En ligne de mire, le record absolu de Margaret Court et ses 24 majeurs en carrière la pousse à se sublimer. Non, Serena ne traverse plus son âge d’or, période de sur-domination où seuls d’immenses exploits adverses pouvaient la faire chuter de son piédestal. Mais malgré tout, la quadruple championne olympique demeure encore et toujours parmi les meilleures joueuses mondiales. L’US Open 2020, dépeuplé des plus coriaces européennes et de la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, est un cadeau du ciel. Une occasion en or pour elle de regoûter aux joies d’un titre du Grand Chelem. Et continuer d’écrire l’histoire.

La Reine n’a pourtant pas été impériale lors de ce début de tournoi. Elle a notamment du batailler pour renverser Sloane Stephens, autre ex-lauréate à Flushing Meadows, au troisième tour, et a également eu du mal à manœuvrer la Grecque Maria Sakkari (n°15) au tour précédent (victoire en trois sets). Mais Serena le sait, d’autant plus depuis la défaite surprise de Sofia Kenin en huitièmes, face à Elise Mertens : elle s’avance comme la favorite de sa partie de tableau. Et Tsvetana Pironkova ne dira pas le contraire. Tombeuse de Garbine Muguruza (n°10), Donna Vekic (n°19) puis Alizé Cornet en huitièmes, la Bulgare, qui n’avait pas disputé un match depuis sa défaite face à Wozniacki au second tour de Wimbledon 2017, avance aveuglément. Sa pause, lui ayant notamment apporté un heureux évènement, semble l’avoir totalement métamorphosée. Spécialiste de l’herbe, la joueuse de 32 ans n’avait durant sa première carrière jamais franchi le cap des 1/8 de finale à New York. Le défi face à Williams s’annonce inédit pour elle. Surpuissante depuis le début du tournoi, elle n’a après tout rien à perdre.

Notre avis : Serena n’a plus remporté de Grand Chelem depuis 2017, mais elle reste toujours aussi forte dans les grands-rendez vous. Double finaliste en titre à Flushing Meadows, l’expérience de la sextuple gagnante du tournoi entre forcément en jeu. Et dans ce duel de vétérantes, où les bruits sourds des parpaings en coup droit devraient retentir frénétiquement, l’Américaine part avec plus de certitudes. Pironkova joue certainement le tennis de sa vie. Mais elle semble trop courte pour aller s’offrir Williams sur un tel terrain de jeu.

Dernières confrontations

Cincinnati 2015, Deuxième tour, dur : Williams bat Pironkova : 7-6, 6-3

Pékin 2014, Deuxième tour, dur : Williams bat Pironkova 6-2, 6-3

Eastbourne 2011, Tour 1, gazon, Pironkova bat Williams : 1-6, 6-3, 6-4

Roland Garros 2007, Tour 1, terre battue : Pironkova bat Williams : 5-7, 6-1, 6-1

Victoria Azarenka (Biélorussie) – Elise Mertens (Belgique, tête de série numéro 16)

Dernière affiche de ces quarts de finale, le duel entre deux des joueuses les plus en confiance depuis la reprise s’annonce prometteur. Tombeuse d’Aryna Sabalenka dans une sororicide affiche 100% biélorusse dès le deuxième tour, Victoria Azarenka avance à visage découvert. Trois ans après son retour à la compétition, qui l’a vu enchaîner trois saisons clairement en deçà de ce qu’elle montrait lors de son début de carrière, la joueuse de 31 ans semble revivre depuis août. Finaliste de l’US Open en 2012 et 2013, Azarenka reste une joueuse qui, quand elle est dans un grand jour, est très difficile à déborder. Victorieuse à Cincinnati la semaine dernière, la droitière vient donc d’enchaîner 11 victoires de rang, sans pour autant montrer toujours son meilleur visage : sa victoire poussive face à Karolina Muchova il y a deux jours en est la preuve, Azarenka a encore une marge de progression pour revenir à son meilleur niveau. Et c’est peut-être cela qui la rend encore plus dangereuse.

Face à elle, Elise Mertens (n°16) ne compte pas le même palmarès. Mais à 24 ans, la Belge est une valeur montante du tennis mondial. Elle va disputer son troisième quart en Grand-Chelem, son deuxième d’affilée à l’US Open. Imperturbable face à Sofia Kenin, numéro 1 mondiale à la Race cette saison, Mertens a signé l’un des plus beaux coups de cette quinzaine. Solide au service, commettant peu de fautes directes, elle avance avec beaucoup de confiance dans le tableau. Face à une Azarenka, l’une des meilleures relançeuses modernes, qui est en train, petit à petit, de retrouver la pleine mesure de son talent, dur de trouver une favorite entre ces deux joueuses, adeptes des échanges- rallyes et des matches marathon.


Notre avis : Sans doute l’affiche la plus équilibrée de ces quarts de finale. Mertens semble au niveau pour vaincre n’importe qui sur une rencontre, même l’ancienne gagnante de Grand Chelem qu’est Azarenka. Mais l’ex numéro 1 mondiale ne s’en cache plus : son grand retour à la compétition, se montre, après quelques tergiversations, plus qu’ambitieux. Intrinsèquement, la Biélorusse semble au-dessus de la Belge de 24 ans. Elle est après tout l’une des meilleures joueuses ayant joué au 21 ème siècle. L’expérience parle aussi pour elle. Mais entre ces deux métronomes du fond du court, rien ne semble joué d’avance. La promesse d’une demi-finale Azarenka-Williams a, malgré tout, de quoi faire rêver les nostalgiques.

(Pas d’historique entre les deux joueuses)

Le programme

Court Arthur Ashe

18h00

Serena Williams (USA, n°3) – Tsvetana Pironkova (BUL, W-C)

A partir de 1h00

Victoria Azarenka (BLR) – Elise Mertens (BEL, n°16)


Photo à la Une : (@Seth Wenig, AP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer