TennisTennis : WTA

US Open- Demi-finales : 4 prétendantes pour un trône

Ce vendredi soir, 4 femmes vont se disputer une place pour une finale d’un Grand-Chelem. Jennifer Brady, seule novice du dernier carré, va vendre chèrement sa peau face à la lauréate de l’édition 2018 Naomi Osaka. Entre Victoria Azarenka et Serena Williams, choc au sommet du début des années 2010, les retrouvailles risquent d’être électriques.

Jennifer Brady (25 ans, Etats-Unis, tête de série numéro 28)Naomi Osaka (22 ans, Japon, tête de série numéro 4)

Osaka serait-elle enfin le trop gros morceau chargé de stopper Jennifer Brady ? L’Américaine, héritant d’une partie de tableau orpheline de Karolina Pliskova (n°1) depuis le second tour, a assuré le spectacle tout au long de la quinzaine. Flamboyante, la récente gagnante du tournoi de Lexington n’a toujours pas perdu le moindre set dans le tournoi, la seule des quatre demi-finalistes. Eliminant tour à tour Garcia, Kerber et Putintseva, toutes trois des joueuses de renom sur le circuit et présentant plus d’expérience qu’elle, l’Américaine s’avance sûre de ses forces face à Osaka. D’autant que la Japonaise n’a pas toujours été dominatrice durant ses rencontres. Accrochée par Doi (1er tour) puis par la prodige Marta Kostyuk (3 ème tour), Naomi Osaka était clairement la joueuse à abattre dans cette partie de tableau.

Sa prise de position la semaine précédant l’US Open, vis à vis des violences policières envers la communauté Noire Outre-Atlantique, et son boycott d’un jour au tournoi de Cincinnati auraient pu lui rajouter de la pression. Mais Osaka est en mission. Sa victoire pleine de maîtrise en quart face à Shelby Rogers le confirme : elle monte crescendo en régime durant cet US Open. Comme souvent en Grand-Chelem. En trois participations dans le Final 8 d’un Majeur, Naomi Osaka est toujours invaincue (pour deux victoires finales à l’Us Open 2018 et l’Open d’Australie 2019). 7 victoires en autant de matches. La quête d’un troisième Grand-Chelem, en l’absence de Barty et Andreescu (lauréate à Flushing Meadows l’année passée), les deux femmes fortes de 2019, semble la revigorer. Naomi Osaka manque encore clairement de régularité. Son plafond est ci-haut, mais elle peut parfois chuter tout en bas. Son potentiel monstre lui a pourtant déjà permis de soulever deux titres du Grand-Chelem, à 22 ans. Un surplus d’expérience non négligeable pour affronter le bizuth Jennifer Brady. L’Etasunienne est sans doute la meilleure joueuse depuis le début du tournoi. Mais face à cette Naomi Osaka là, celle des grands rendez-vous, il faudra frapper encore plus fort. Servir encore mieux. Et surtout défendre à merveille. Car la Japonaise ne fait pas de détails, lorsqu’elle déploie toute sa puissance.

Notre avis : Jennifer Brady a éclaboussé New York de son talent durant 10 jours. Mais elle n’a encore jamais affronté une joueuse de la trempe de Naomi Osaka. La qualité de service de chacune sera sans conteste la clé du match. Et à ce jeu là, Osaka se rate rarement. Elle semble avoir les épaules pour aller chercher une troisième finale en Grand-Chelem.

Dernières confrontations

Charleston 2018, Premier tour, terre battue : Brady bat Osaka : 6-4, 6-4

New Braunfels 2014, Premier tour, dur : Osaka bat Brady : 6-4, 6-4

Victoria Azarenka (31 ans, Biélorussie) – Serena Williams (38 ans, Etats-Unis, tête de série numéro 3)

Une finale avant l’heure ? Peut-être pas. Car ces deux trentenaires ne sont clairement plus les mastodontes de leurs années fastes. Mais un duel de rêve, oui. Car Victoria Azarenka et Serena Williams ont un vécu commun. L’une, 2 Open d’Australie glanés au début des années 2010 (2012, 2013), est une des rares à avoir quelque peu freiné l’hégémonie de la Sérenissime joueuse au 23 majeurs, qui a décroché plus de la moitié de ses titres (12) durant la période 2009-2015. Williams, 38 ans, et Azarenka, 31 ans, ont toutes les deux mis leur carrière en pause pour fonder une famille. Dans une discipline où le besoin de régularité de performances prime sur tout le reste, les tentatives de come-backs sont toujours compliqués. Mais les deux ex-numéros 1 mondiales sont à la fête depuis la reprise.

Victorieuse à Cincinnati, Azarenka, hors du top 50 depuis deux ans, remonte dans la hiérarchie mondiale. Elle sera au minimum 17 ème à la WTA à la fin du tournoi. Bien aidée par 12 succès de rang. Le plus impressionnant est bien évidemment celui d’hier. Une véritable démonstration face à Elise Mertens en quart de finale, qui semblait pourtant en grande forme, après son exploit face à Sofia Kenin. Victoria Azarenka n’a jamais triomphé à Flushing : elle a buté deux fois en finale, toujours vaincue face à…Serena Williams. Mais à ce niveau là, tout peut lui arriver. Contreuse exceptionnelle, la Biélorusse sait y faire face aux joueuses puissantes. Elle s’est pourtant inclinée 18 fois contre Serena, pour seulement 4 victoires. L’Américaine est face à son histoire. Après avoir effacé Steffi Graff des tablettes il y a trois ans, elle pourrait rejoindre Margaret Court et ses 24 Grands-Chelem en cas de victoire finale samedi. Un formidable accomplissement dans un climat aussi spécial que celui qui entoure Flushing 2020. Pourquoi pas. Mais Victoria Azarenka a très clairement son mot à dire.

Notre avis : Victoria Azarenka a très clairement rabattu les cartes après les quarts de finale. Impressionnante dans ses profondeurs de balle, variant fulgurances et gestion parfaite des longs échanges, la Biélorusse, revenue à un niveau exceptionnel, pourrait faire peur à n’importe quel adversaire. Le seul problème, c’est qu’elle affronte l’une des plus Grandes. Williams est une mutante. A bientôt 39 ans, sa qualité de frappe ne faiblit pas, son mental d’acier ne tangue pas. Azarenka sera-elle capable d’enchaîner avec la même réussite face à la Reine new-yorkaise ? Rien n’est moins sûr. Quand la pente s’élève, l’Américaine a toujours tendance à accélérer. Affaire à suivre.

Notre avis :

Indian Wells 2019, Deuxième tour, dur : Azarenka bat Williams : 7-5, 6- 3

Indian Wells 2016, Finale, dur : Williams bat Azarenka : 6-4, 6-4

Wimbledon 2015, Quarts de finale, gazon : Williams bat Azarenka : 3-6, 6-2, 6-3

Roland Garros 2015, Troisième tour, terre battue : Williams bat Azarenka : 3-6, 6-4, 6-2

Madrid 2015, Huitièmes de finale, terre battue : Williams bat Azarenka : 7-6 (5), 3-6, 7-6 (1)

Le programme du jour :

Court Arthur Ashe

1h00 : Jennifer Brady (USA, n°28) – Naomi Osaka (JPN, n°4)

A partir de 2h00 : Serena Williams (USA, n°3) – Victoria Azarenka (BLR)


Photo à la Une : @AFP

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer