HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Le président du Paris 92 « réfléchit à déposer une réclamation »

C’est une reprise du championnat de France mouvementée. Alors que Paris 92 s’est incliné ce mercredi face à Bourg-de-Péage ( 21-22 ), le président du club de Paris 92, Jean-Marie Sifre, a assisté à un revers au gout amer. Comme il l’a expliqué à nos confrères de France TV Sport.

Une première journée qui restera dans les mémoires pour le Paris 92. Le président du club, les joueuses ainsi que le staff ont vécu une drôle de soirée. Afin de disputer une rencontre et de respecter les mesures sanitaires mises en place, les joueuses évoluant dans la Ligue Butagaz Energie doivent effectuer des tests PCR. Problème ? Il y avait une panne d’appareil et les résultats ont tardé à arriver. « Vers 19h30, on se retrouve à avoir six joueuses avec leurs résultats négatifs, et les officiels nous demandaient de jouer le match, ce que nous refusions », avance le président du club parisien dans des propos tenus auprès de France TV Sport. Jouer un match de haut niveau à six et pendant une heure ? Surréaliste. Et les choses ne s’arrangent pas. Après un coup d’envoi repoussé à 20h30, le Paris 92 est contraint d’aligner 11 joueuses au lieu de 14. Sans sa capitaine, dans l’attente du résultat, et à 3 joueuses de moins, le Paris 92 laisse échapper la rencontre d’un seul petit but. Scénario cruel pour le club. Jean-Marie Sifre réfléchit à déposer réclamation pour « non-inscription » de ses deux joueuses sur la feuille de match.


Photo à la Une: ( @Paris 92 )

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer