Surf

Surf : Justine Dupont furieuse contre la World Surf League

La World Surf League a attribué le record de la plus grosse vague surfée par une femme à Maya Gabeira. Une décision incompréhensible pour la surfeuse française. Très déçue, elle ne mâche pas ses mots.

La Brésilienne Maya Gabeira a décroché le record de la plus grosse vague surfée par une femme, alors que Justine Dupont, la tricolore, victorieuse de Ride Of The Year, pensait légitimement que ce titre lui serait décerné. Depuis deux semaines, la World Surf League a tenté de juger deux vagues, une de Maya Gabeira et une de Justine Dupont, afin de déterminer laquelle était la plus grosse. Une décision importante avec deux sportives toujours à la recherche de records. Un sacré enjeu. Le départage était tellement indécis que la WSL a fait appel à des experts-scientifiques. Après avoir dévalé une hallucinante montagne d’eau sur le spot portugais de Nazaré, l’instance qui s’occupe du monde de la glisse tranche pour… la Brésilienne. Sa vague a été mesurée à 22,4 mètres. Une énorme déception pour Justine Dupont surtout lorsqu’elle apprend que sa vague a été mesurée à plus de 21 mètres, soit quelques centimètres de moins que celle de sa concurrente. Pour une vague examinée à la  »loupe », c’est la stupéfaction pour Justine Dupont.

« Incompréhensible et grotesque »

Les premières réactions de Justine Dupont sont la déception forcément mais également l’incompréhension. Confiante avant le résultat, la surfeuse tombe de haut. « Tout le monde me disait que le record était pour moi. J’avais même des échos favorables de la WSL et de la communauté de Nazaré ». Une situation et un scénario cauchemar qui cache forcément quelque chose selon la Française.

Depuis les pressions répétitives de la surfeuse brésilienne, la WSL avait reporté l’annonce prévue initialement le 17 août. Tout a changé. « Depuis le moment ou ils ont décidés de prendre en compte la vague de Maya, on a commencé à se dire qu’il allait se passer quelque chose » confie la surfeuse. Le résultat est d’autant plus difficile à encaisser lorsque l’on constate que la surfeuse brésilienne chute sur la vague du « record ». Une chute, 15 secondes sous l’eau avec l’intervention de la sécurité et pourtant ce record validé, c’est incompréhensible pour Justine Dupont. Pourquoi la WSL aurait favorisé la Brésilienne ? Selon Justine Dupont, l’objectif principal de l’institution est de faire de l’argent et le marché brésilien et américain est bien plus intéressant. Plausible. Des explications insensées de la part de World Surf League, Justine Dupont, à raison ou à tort, doit se contenter de cette décision. « Les Européens ont toujours du faire plus pour obtenir des résultats ». Maya Gabeira a-t- elle était favorisée ? En tout cas, elle s’empare du record de la plus grosse jamais surfée par une femme.


Photo à la Une: (@Olivier Morin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer