Tennis

US Open – Finale : Osaka face à Azarenka, à qui le dernier mot ?

Naomi Osaka et Victoria Azarenka, toutes les deux titrées à deux reprises en Grand Chelem, s’affronteront ce soir (22h) pour un 3e Majeur dans leur carrière. Un duel qui sent bon la poudre. Après une finale qui n’a pas eu lieu à Cincinnati (forfait d’Osaka), les deux joueuses en forme du moment se retrouvent enfin pour la finale de l’US Open.

Cette finale poursuit la logique des dernières semaines. Malgré un tableau féminin dégarnit à cause de la crise sanitaire, et notamment l’absence du gratin mondial, l’affiche reste alléchante. Une finale qui aurait déjà pu se jouer il y une semaine lors du tournoi de préparation de Cincinnati. Naomi Osaka et Victoria Azarenka se seraient disputées le titre si la première citée n’avait pas jeté l’éponge en raison d’une blessure à la cuisse. La Japonaise avait pris cette décision pour ne pas compromettre ses chances de participer à l’US Open. Osaka face à Azarenka, c’est la finale de rêve de cette édition.


Osaka et les finales de Majeurs, ça ne fait qu’un !

Après des débuts hésitants, surement à cause d’une certaine appréhension par rapport à son physique, face à sa compatriote Misaki Doi, Osaka a progressivement trouvé son rythme de croisière en tenant son rang de favorite à la victoire finale. Si la jeune Marta Kostyuk a pris un set à la Nippone lors du 3e tour, seule Jennifer Brady a véritablement inquiétée celle qui a remporté le titre à New-York, deux ans plus tôt. Une magnifique demi-finale et un scénario final en faveur de la Japonnaise lui permet d’atteindre la dernière marche. Naomi Osaka a su élever son niveau durant les deux semaines de compétitions mais a également bénéficié d’une partie de tableau dégagée. En finale de Grand Chelem, la tete de série numéro 4 est sur un sans fautes, deux finales jouées pour autant de gagnées. Déterminée, puissante, Naomi Osaka compte bien faire qu’une bouchée de la tornade, Azarenka.

Naomi Osaka, tennis, WTA
Très engagée contre le racisme et les violences policières aux Etats-Unis, Naomi Osaka portera un masque avec le prénom d’une nouvelle victime.@Al Bello / AFP

Le bulldozer Biélorusse

Qui pour stopper Victoria Azarenka ? La Biélorusse rejoue un des meilleurs tennis de sa carrière. Sur 12 victoires de suites, Azarenka compte bien en décrocher une 13e, qui ferait d’elle, la gagnante de l’US Open. Voir Victoria Azarenka à ce stade de la compétition, 7 ans après sa dernière finale de Grand Chelem au même endroit est évidemment bien plus surprenant. Vainqueure après un tournoi de Cincinnati impressionnant, la Biélorusse a profité des cinq mois de suspension du circuit pour se remettre à jour. Dans la bulle de Flushing Meadows, le parcours de la Biélorusse est également titanesque. Seulement deux sets laissés en route, la  » maman  » s’épanouit pleinement sur les courts new-yorkais. Sa dernière prestation face à Serena Williams, adversaire q’elle n’avait pas battue lors des 10 derniers duels, laisse penser qu’ Azarenka a toutes les armes pour aller au bout. Un mental d’acier, des coups de folies et une régularité ahurissante, Victoria Azarenka s’attend à un nouveau combat face à la jeune Naomie Osaka. La Biélorusse a l’occasion de réaliser un doublé inédit à New-York.

Leurs parcours

Naomi Osaka

1er tour : bat Misaki Doi : 6-2, 5-7, 6-2

2e tour : bat Camila Giorgi : 6-1, 6-2

3e tour : bat Marta Kostyuk : 6-3, 6-7(4), 6-2

1/8e de finale : bat Anett Kontaveit : 6-3, 6-4

1/4e de finale : Shelby Rogers : 6-3, 6-4

1/2 finale : Jennyfer Brady : 7-6(1), 3-6, 6-3

Victoria Azarenka

1er tour : bat Barbara Haas : 6-1, 6-2

2e tour : bat Aryna Sabalenka : 6-1, 6-3

3e tour : bat Iga Swiatek : 6-4, 6-2

1/8e de finale : bat Karolina Muchova : 5-7, 6-1, 6-4

1/4 de finale : bat Elise Mertens : 6-1, 6-0

1/2 de finale : bat Serena Williams : 1-6, 6-3, 6-3

Face-à face, avantage Osaka

Les deux joueuses se sont croisé à trois reprises sur le circuit. Osaka mène la danse 2 à 1. Sur dur, Azarenka avait gagné (6-1, 6-1) lors d’une confrontation en 2016 à Melbourne.

Depuis, Osaka s’est imposée sur terre battue à Rome en 2018 (6-0, 6-3) et à Roland Garros en 2019 (4-6, 7-5, 6-3) face à la Biélorusse, qui était loin de son meilleur niveau.


Photo à la Une: (@Belga)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer