Athlétisme

Athlètisme – Championnats de France : Lesueur-Aymonin sans surprise, Zahi conserve son titre, Samba-Mayela reine du 100 m haies

Faute de Jeux Olympiques, la grande fête de l’athlétisme 2020 se déroule à Albi. Pour cette première journée, les favoris ont répondu présent. La double championne d’Europe Eloyse Lesueur-Aymonin, a conservé son titre en saut en longueur, Carolle Zahi a remporté remporte l’épreuve phare du 100m tandis que Cyréna Samba-Mayela a triomphé sur le 100m haies.

C’est le rendez-vous du mois de septembre ! Après une saison perturbée par la crise sanitaire, des Jeux Olympiques reportés, c’est à Albi que les athlètes tricolores se retrouvaient pour disputer les Championnats de France. Retour sur les performances de la journée de samedi.

Eloyse Lesueur-Aymonin, et de 8 !

Eloyse Lesueur-Aymonin a remporté ce samedi son huitième titre de championne de France de saut en longueur. La double championne d’Europe n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires et s’est imposée facilement avec un saut à 6,44 m, réalisé lors de son dernier essai. Une belle performance pour l’athlète qui devance Yanis David (6,35 m).

 »Cela a été une saison difficile ». Après sa performance et son sacre, la championne de France du saut en longueur a savouré une victoire méritée après une saison difficile. Elle est notamment revenue sur cette période difficile lors du confinement, un moment douloureux pour l’athlète de haut niveau qui a faillit à plusieurs reprises craquer et baisser les bras.

Zahi en patronne

Partie dans le couloir numéro 4, la sprinteuse Carole Zahi s’est imposée tranquillement sur le 100 m avec un chrono de 11 »28. Elle conserve son titre de championne de France. Déconcertante de facilité, la sprinteuse n’a jamais été inquiétée. Malgré une saison perturbée par des soucis physiques, la sprinteuse du CA Montreuil 98 a d’abord dominé les séries en 11″38 avant d’accélérer en finale. A 25 ans, elle a devancé l’espoir de l’Entente de Nîmes Athlétisme, Wided Atatou, qui a confirmé ses bonnes dispositions en pulvérisant son record personnel avec un chrono de 11″38 (11″60 en 2019).

Samba-Maleya, reine du 100 m haies

Déjà titrée cet hiver en salle, Cyréna Samba-Mayela a récidivé hier avec un chrono exceptionnel de 12″73. Intenable, l’athlète de 19 ans, licenciée au Lille Métropole a frappé fort en finale. Aucunes haies tombées, un record personnel pulvérisé, la hurdleuse coachée par Teddy Tamgho avait senti qu’elle irait plus vite en finale. Dans la soirée, elle a en effet accéléré et profité d’un vent régulier pour devenir la 8e performeuse française de l’histoire, la meilleure depuis 2014 et égaler le record de France de Cindy Billaud.  »Mon optimisme a payé. Mais ce n’est qu’une étape » . Une belle performance pour une athlète qui incarne l’avenir de l’athlétisme tricolore.


Photo à la Une : (@Athle FFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer