FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Les Tops et les Flops de la seconde journée

Après une première journée prometteuse, ce week-end se tenait la deuxième journée de D1 Arkema. Retrouvez les tops et les flops de cet acte deux en D1F, avec l’Olympique Lyonnais déjà seul en tete, Montpellier qui lance enfin sa saison et Dijon qui renverse Issy Les Moulineaux. Du coté des flops, on notera le premier match du Havre raté à domicile ainsi que le nul du PSG en déplacement, qui a laissé filer deux points précieux en route.

L’Olympique Lyonnais déjà seul en tête

Il aura suffit de seulement deux journées à Lyon pour prendre à lui seul les commandes de cette D1 Arkema. Après une victoire obtenue en seconde période la semaine dernière face au Paris F.C (4-0), les Fenottes ont enchaîné face à Reims leur permettant de réaliser un deux sur deux pour ce début d’exercice. Lyon est la seule équipe à avoir réalisé un sans faute et a donc pris seul, la première place. Après un but très tôt inscrit par Nikita Parris (1-0, 9e), les Rhodaniennes ont géré le score jusqu’à la fin du match inscrivant deux buts supplémentaires face à des Rémoises accrocheuses. Après la trêve internationale, Lyon affrontera les Girondines de Bordeaux pour un duel croustillant (le 26 septembre).

Montpellier et Dijon pour un premier succès

Après un match nul sans but sur la pelouse de Fleury 91 (0-0), Montpellier devait lancer sa saison à domicile. Chose faite pour Marion Torrent et ses partenaires qui se sont imposées face à l’En Avant Guingamp (2-0). Tout s’est passé très vite dans ce match avec des Montpelliéraines qui ont fait la différence en l’espace de trois minutes par l’intermédiaire de Sarah Puntigam (1-0, 33e) et la recrue Dominika Skorvankova (2-0, 36e). Deux buts coup sur coup qui ont assomer les Bretonnes, incapables de revenir au score et d’inquiéter la formation héraultaise. Suite à sa victoire, Montpellier est propulsé à la seconde place avec 4 points au compteur. Début de saison difficile pour Guingamp après deux défaites face à deux grosses écuries du championnat.

Dijon peut souffler ! Alors que le DFCO entamait cette seconde journée après une défaite frustrante lors d’un duel pour le maintien (2-1 face à Soyaux), les Bourguignonnes ont renversé la formation d’Issy. Après un premier but encaissé, les Dijonnaises se sont réveillées. Juste avant la mi-temps, Demetrice Gordan ramenait son équipe à hauteur (1-1, 42e). Dans son élan, les protégées de Yannick Chandioux sont revenues déterminées au retour des vestiaires et Rose Lavaud a donné l’avantage aux siennes (2-1, 53e). Dans le temps additionnel, Dijon a enfoncé la marque avec un troisième but inscrit. Alors que Dijon relève la tête, Issy vit un début de championnat compliqué. Le promu a encaissé sept buts en l’espace de seulement deux matchs. Une saison qui s’annonce difficile pour le club des Hauts-de-Seine.

Le Havre à courts d’arguments

Après une victoire fracassante pour leur début dans l’élite, les Havraises étaient attendues pour ce deuxième match. Face à Fleury qui monte en puissance, les Havraises ont accusé le coup et ont subi leur première défaite de la saison. Les Ciel et Marine ont flanché, manquant de coffres et de rotations. Pourtant les Normandes peuvent nourrir un petit regret, celui de ne pas avoir gardé le score plus d’une minute après l’ouverture du score de Deja Davis (1-0, 19e), le Havre se fait reprendre sur le coup d’envoi par Marina Makanza (1-1, 20e). Retour sur terre pour le HAC qui devra bel et bien batailler à chacune de ses sorties cette saison.

Le PSG perd déjà deux points

C’est le flop de cette journée. En manque d’inspiration devant le but, les Parisiennes sont reparties de Gironde avec seulement un point en poche. Sale affaire pour les Franciliennes qui ont laissé filer dans le même temps leur concurrent lyonnais seul en tête du classement. Si le PSG s’est vu injustement refuser un but par l’intermédiaire de Diani, ils n’ont jamais su accélérer pour inscrire ce but au combien important. Un match nul bien terne. Le duo Katoto-Diani n’a jamais trouvé la faille face à Anna Moorhouse, en état de grâce.

Habituellement décisive, Marie-Antoinette Katoto a notamment raté un penalty face à une Anna Moorhouse dans un grand jour. PSG

Photo à la Une: (©Damien LG/OL)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer