FootballFootball : Equipe de France

Équipe de France : Romane Munich, l’heure de la consécration

L’équipe de France va affronter la Serbie (18 septembre) et la Macédoine du Nord (22 septembre) dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2022. Pour ces deux matchs décisifs, Corinne Diacre a composé une liste de 23 joueuses. Romane Munich est appelée pour la première fois chez les Bleues. Un moment unique pour la gardienne.

A 25 ans, le palmarès de Romane Munich est déjà bien rempli. La jeune gardienne originaire du village de Montbronn, portera pour la première fois le maillot des Bleues pour disputer deux rencontres, une face à la Serbie puis l’autre en Macédoine du Nord. Convoquée par Corinne Diacre, c’est une première pour Romane mais également pour l’ASJ Soyaux, club dans lequel elle évolue depuis 2016.

Une Montbronnoise chez les Bleues

Qui aurait cru un jour qu’une habitante de Montbronn, village de 1600 personnes, porterait le maillot de l’équipe de France ? Pourtant, Romane Munich est en passe de réussir cet exploit. Alors qu’elle enfile ses premiers crampons, c’est sur un coup du destin, qu’elle a décidé d’enfiler les gants pour ne plus jamais les enlever. Formée au FC Sarreguimes, elle a d’abord joué en Allemagne avant de revenir en France afin d’évoluer au FC Vendenheim. A cette période de sa vie, la jeune femme n’a qu’une seule préoccupation : devenir footballeuse professionnelle. Romane Munich, déterminée à connaitre le haut niveau, fut le dernier rempart de l’AS Nancy-Lorraine de 2014 à 2016.

Depuis cette date, elle a signé à l’ASJ Soyaux, club évoluant en D1. Un rêve s’est réalisé pour la gardienne, toujours à la recherche de progression. Romane Munich a cette particularité de jouer dans un club moins popularisé que ses coéquipières en équipe de France. Loin du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais, club prestigieux, elle est devenue la première joueuse de Soyaux appelée en sélection nationale. Une consécration et un destin fabuleux pour Romane Munich qui fait également la fierté de son village natal.

Les absents ont toujours tort

La présence de Romane Munich est notamment la conséquence de la décision de Sarah Bouhaddi. La gardienne indiscutable des dernières années en équipe de France, a décidé de faire une pause dans sa carrière en sélection. Un choix difficile à accepter pour l’entraîneure Corinne Diacre. En concurrence avec Solène Durand et Pauline Peyraud-Magnin, la Sojaldicienne espère garder la cage des Bleues dès son premier match. Alors qu’elle nage en plein bonheur, Romane Munich devra faire preuve de concentration et d’audace pour réaliser l’un de ses rêves.


Photo à la Une: (@AFP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer