BasketBasket : Coupe de France

Basket : Coupe de France – Bourges face à L’ASVEL, pour un duel au sommet

Décalée en raison de la crise sanitaire, la finale de la Coupe de France a lieu ce vendredi soir. L’épilogue de la plus belle des Coupes oppose les Tango Bourges au LDLC ASVEL Féminin, formation montante des dernières années. Une rencontre palpitante pour lancer la saison dans la salle mythique de l’Accor Arena à Paris.

Les Tango vont-elles conserver leur titre ? A contrario, le LDLC ASVEL Féminin va-t-il décrocher pour la première fois la Coupe de France, titre manquant dans l’armoire à trophée bien rempli depuis ces trois dernières années ? Le duel en finale de la Coupe de France à l’Accor Arena s’annonce déjà palpitant. Malgré des cas de contamination au COVID-19 dans chaque équipe, le duel entre Lionnes et Tango aura bel et bien lieu.

Avant ce match sous haute tension, les deux équipes se sont déjà affrontées, le 4 septembre dernier à l’occasion d’un match amical. Avantage psychologique pour les Tango, qui, après un retour à la compétition et une large victoire face à la Roche Vendée, ont enchaîné en battant leurs rivales lyonnaises. Bourges a fait preuve de sérieux pendant 40 minutes face à une équipe de l’ASVEL diminuée. Après une entame de match idéale (48- 34), les Berruyères ne se sont jamais faites reprendre et se sont imposées (76-70) dans ce match de préparation. Désormais, on se tourne vers la confrontation électrique à venir.

Bourges veut continuer à écrire l’histoire

Un palmarès inégalé. Le club de Bourges a marqué son empreinte sur le basket féminin depuis plusieurs années. Un rouleau compresseur qui rafle tout sur son passage, voilà comment on pourrait définir le club. L’institution berruyère, c’est 14 titres de Champion de France, 11 Coupes de France et 3 Euroligues. Cependant, depuis deux ans, le club s’engage dans un nouveau projet sans son emblématique Président, Pierre Fosset. Sur le terrain, cet héritage et l’histoire du club est désormais entre les mains de la jeunesse, à l’image du duo intèrieur Chartereau-Rupert. Les Tango impressionnent par leur longévité et comptent bien continuer à jouer les premiers rôles dans les années à venir. Cette finale de Coupe de France sera l’occasion pour Isabelle Yacoubou et ses partenaires de conserver leur trophée. Mais les Lionnes ne l’entendent pas de cette oreille.

Les Lionnes pleines d’ambitions

Le LDLC ASVEL Féminin, porté par le  »projet Parker » ne cesse de gravir les échelons. Champion de France la saison dernière, le club a une nouvelle fois animé le marché des transferts en récupérant notamment la prometteuse Marine Fauthoux (meilleure espoir de LFB 2019) et la MVP 2018, la Canadienne Nayo Raincock-Ekunwe. Lyon veut désormais s’inscrire dans la durée pour notamment suivre les traces de son adversaire du soir. L’ambitieux club de l’ASVEL, en constante progression, a bien l’intention de saisir sa chance et de ramener la Coupe de France qui lui échappe depuis … 60 ans. Les Lionnes pourront compter sur la pépite internationale française, Marine Johannes, hallucinante de facilité et de créativité. La joueuse qui avait signé avec New-York pour la WNBA, mais qui est restée en France après un an d’expérience, sera bien de la partie.


Photo à la Une: (@TBB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer