Football : D1 Arkema

D1 Arkema : Montpellier brille, Fleury étonne, Guingamp n’y arrive toujours pas

Après la large victoire du Paris Saint-Germain la veille face à Reims (4-0), la troisième journée de D1 Arkema se poursuivait avec quatre rencontres. Montpellier s’est imposé à Soyaux (4-1), Issy enchaîne une troisième défaite contre Fleury (1-0). De son coté, Guingamp a chuté face à Dijon (2-1), tandis que le Paris FC et le Havre ont livré une rencontre à suspens (1-1).

Quatre belles affiches au programme de ce samedi à 14h30 et pour cette troisième journée de D1 Arkema, les rencontres ont été plus ou moins cadenassées. Des scénarios difficiles à imaginer sauf pour Montpellier. Déjà vainqueur lors de le dernière journée face à Guingamp (2-0), les Héraultaises ont poursuivi sur la même voie. Opposées à Soyaux, les joueuses de Frédéric Mendy ont idéalement débuté ce duel grâce à Lena Petermann. Celle qui a prolongé son contrat cet été s’est montrée omniprésente aujourd’hui. Dominatrice en début de rencontre, l’Allemande a concrétisé les bonnes intentions des héraultaises (1-0, 17e). En confiance, Lena Petermann a de nouveau fait mal à la défense des Sojaldiciennes peu avant la demi-heure de jeu. Face à une Romane Munich impuissante, l’attaquante a inscrit un second but (2-0, 27e). Au retour des vestiaires Marija Banusic a terminé le travail (3-0, 50e) avant, comme sa partenaire, d’inscrire son doublé personnel (4-0, 64e). Bien en jambe, Montpellier a déroulé sur la pelouse de Soyaux. Ce dernier a sauvé l’honneur par l’intermédiaire de Nina Stapelfeldt, tout juste rentrée en jeu (4-1, 85e).

Montpellier peut savourer sa première victoire de la saison à l’extérieur avec ce succès face à Soyaux (4-1).

Fleury sur une bonne dynamique

Fleury monte provisoirement sur le podium. Après deux résultats satisfaisants, un match nul face à Montpellier (0-0) et une victoire sur la pelouse du Havre (3-1), Fleury a remis les mêmes ingrédients loin de ses bases. Sans complexe, les protégées de David Fanzel ont une nouvelle fois fait preuve de solidarité. Marina Makanza a délivré Fleury 91 peu avant la demi-heure de jeu permettant à son équipe de virer devant (1-0, 28e). Malgré les changements de Yacine Guesmia à la mi-temps, Issy a coincé une nouvelle fois dans ce match. En manque d’inspiration face à la cage adverse, Issy n’a jamais trouvé la solution. Une défaite difficile à encaisser qui confirme un début de championnat cauchemardesque pour le promu.

Dijon surprend Guingamp

Lors de cette affiche concernant le bas du classement, il ne faisait pas bon de perdre. Dans une rencontre fermée sans véritablement beaucoup d’occasions lors du premier acte, Guingamp est tombé sur une défense du DFCO très disciplinée. Après une première mi-temps timide, c’est lors du deuxième acte que les choses se sont décantées. En fin de match, Dijon a mis un coup d’accélérateur. Désiré Oparanozie, l’ancienne Guingampaise, a marqué contre son ancien club en fin de match (1-0, 70e). Rose Lavaud a ensuite enfoncé le clou pour donner de l’air à son club (2-0, 76e). Malgré la réaction des Bretonnes sur un penalty de Faustine Robert (2-1, 84e), les Guigampaises enchaînent une troisième défaite. De son coté, Dijon remonte au classement.

Malgré l’objectif maintient, Dijon entame avec brio ce nouvel exercice alignant une deuxième victoire.@DFCO

Le Havre-Paris FC, un scénario complètement fou

Dans un début de rencontre timide, Le Havre aurait pu ouvrir le score dès la 13e minute, mais Alejandra Lara Lara n’a pas converti son penalty. Et alors qu’on se dirigeait tout droit vers un triste 0-0, l’Islandaise Berglind Björg Þorvaldsdóttir en a décidé autrement. En fin de match alors que le chrono affichait la 87e minute, l’attaquante du Havre croit donner la victoire à son équipe (1-0, 87e). Mais voilà, comme lors de la dernière rencontre, les Havraises se sont faites reprendre dans la foulée. L’intenable Clara Matéo n’a pas manqué l’occasion de ramener son équipe au score (1-1, 89e). Scénario complètement dingue mais pas de gagnant à Bobin. Les deux équipes sont également à égalité au classement avec quatre points glanés en trois journées.

Le Paris FC revient de loin face au Havre après un match fou et une égalisation à la dernière minutes (1-1).PFC

Photo à la Une: (© Mickael Guay / ASJ Soyaux)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer