FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Les Tops et les Flops de la troisième journée

Après une trêve internationale marquée par les deux victoires de l’équipe de France face à la Serbie (2-0) et en Macédoine du Nord (7-0), la D1 Arkema était de retour ce week-end. Retrouvez les tops et les flops de ce troisième acte de D1F, avec les favoris Lyon et Paris qui engrangent des points, l’outsider Montpellier qui colle au wagon de tête et Fleury qui ne cesse d’étonner. Du coté des flops, on pointera le début de saison cauchemardesque de Guingamp et Issy, toujours sans le moindre point.

Paris talonne Lyon

Malgré leur faux pas lors de la seconde journée et ses deux points de laissésen route à Bordeaux (0-0), le Paris Saint-Germain avait provisoirement repris les commandes du championnat avant le match de l’Olympique Lyonnais. En ouverture de cette troisième journée, les Parisiennes ont tenu leur rang en s’imposant largement face à Reims (4-0). Le PSG a montré un tout autre visage. Après n’avoir jamais trouvé la faille en Gironde, les Parisiennes n’ont mis que quatre petites minutes pour trouver le chemin des filets. En quête d’un rachat immédiat, le club de la capitale s’en est remis une nouvelle fois à sa joueuse en forme du moment, Kadidiatou Diani (2 buts). Avec une rencontre déjà pliée à la mi-temps (3-0), les joueuses d’Olivier Echouafni ont ensuite gérer Sept points sur neuf possible, il faudra rester sur cette lancée si les partenaires de Marie-Antoinette Katoto veulent espérer le titre.

Lyon n’a pas raté le coche. Dans un duel annoncé comme périlleux, les Lyonnaises n’ont pas flanché en clôture de cette troisième journée avec un succès important face à Bordeaux (2-1). Dominatrices en première période, les Fenottes ont inscrit un but important juste avant la pause par l’intermédiaire d’une Ellie Carpenter, étincelante lors de cette rencontre (1-0, 42e). Avec un effectif retrouvé et les retours de blessure d’Amandine Henry et Wendie Renard, les championnes d’Europe sont revenues des vestiaires avec la volonté d’enfoncer le clou. Et qui d’autres que la meilleure buteuse l’histoire Tricolore aurait pu mettre les siennes à l’abri. Eugénie Le Sommer, celle qu’on ne présente plus, a doublé la mise (2-0, 57e). Seul petit point noir de la rencontre, le but encaissé par Sarah Bouhaddi (2-1, 72e) sur une superbe mouvement d’Ouleymata Sarr. Avant un duel bouillant face au PSG le 21 novembre prochain l’OL devra continuer dans la même optique : tout gagner.

Olympique Lyonnais-Paris Saint-Germain
Prochain match de Lyon et Paris à l’extérieur respectivement face à Fleury et Dijon ©PSG

Montpellier et Fleury presque parfait

Derrière les deux cadors, Montpellier et Fleury ont aussi leur mot à dire. Alors que les deux équipes s’étaient affrontées sans se départager lors de l’ouverture du championnat (0-0), elles ont depuis enchaîné deux succès consécutifs. Bien installé en D1 Arkema derrière l’OL et le PSG, Montpellier a bien réagi après son premier match bien terne. Depuis, l’horizon est dégagé sur l’Hérault avec deux succès acquis avec la manière. A la maison, les partenaires de Marion Torrent ont profité d’une équipe guingampaise limitée pour remporter leur premier succès (2-0). En confiance, les Montpelliéraines ont enchaîné sur le terrain de Soyaux avec une belle victoire (4-1). Les joueuses de la Paillade sont lancées.

Fleury, quel début de saison ! Après avoir tenu tête aux Héraultaises, Fleury a enchaîné à toute vitesse. Une bonne performance au Havre (3-1) puis un autre déplacement victorieux à Issy (1-0). Les joueuses de David Fanzel ont une nouvelle fois étonné. Toujours invaincues, les coéquipières de Marina Makanza étonnent avec une quatrième place au classement et sept points pris. A poursuivre pour Fleury 91.

Marion Torrent et les Héraultaises ne sont qu’à deux points du leader Lyonnais. MHSC

Désiré Oparanozie, destin pas commun

C’est l’anecdote du week-end. Après six années dans les rangs de l’En Avant, Déisiré Oparanozie a quitté la Bretagne pour rejoindre Dijon. On n’est trahi que par les siens. Avec le rôle du bourreau et dans un match sans solution, c’est l’attaquante Nigériane qui a débloqué la situation pour Dijon face à … Guingamp. Une percée en puissance face à ses anciennes coéquipières Désiré Oparanozie a donné l’avantage au DFCO (1-0, 71e). Un but puis une victoire face à son ancienne équipe, elle fait désormais le bonheur des Bourguignonnes.

Arrivée en provenance de Guingmpamp, la Nigériane Desire Oparanozie a montré la voie du succès pour Dijon (2-1) contre Guigamp ,en inscrivant le premier but du match. (©DFCO-

Issy et Guingamp, toujours rien …

Promu dans l’élite, Issy connait un début de saison cauchemardesque. Trois rencontres disputées, un seul but et trois défaites. Après une claque reçue face aux Havraises pour la première journée (4-0), Issy est vite redescendu de son nuage. Yacine Guesmia n’arrive pas à trouver la bonne formule. Fébriles en défense, Issy a pris l’eau face à Dijon lors de leur dernière sortie (3-1) avant de tomber face à une équipe de Fleury très solide (1-0). Il manque de l’expérience à cette équipe, un déclic, et surtout une première victoire.

Même son de cloche pour Guingamp. Bien en place à Dijon, l’EAG a craqué en fin de match. Après une défaite face à des Montpelliéraines revanchardes (2-0), le début de saison de Guingamp peut s’expliquer par un calendrier pas évident. Le PSG pour la première journée (4-0), Montpellier puis une réception de Dijonnaises en confiance (2-1), les Guingampaises ont les armes pour réagir. Prochain rendez-vous à Bordeaux pour une rencontre une nouvelle fois difficile.


Photo à la Une: (©PFC)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer