BasketBasket : WNBA

WNBA : Sue Bird puissance 4

La meneuse historique du Storm de Seattle a remporté un quatrième titre WNBA la semaine passée. Elle entre encore un peu plus dans la légende de la ligue nord-américaine et, plus globalement, de son sport.

Il y a tout juste une semaine, Sue Bird soulevait un quatrième titre de champion WNBA. A 39 ans, la meneuse du Storm a une nouvelle fois été précieuse durant la série face à Las Vegas. Aux côtés de la MVP de ces finales, Breanna Stewart, la vétérane a dicté le rythme offensif de son équipe et délivré des caviars à tout va (11 passes décisives en moyenne sur les trois rencontres face aux Aces en finale). Avec 16 offrandes durant le match 1, elle a même réussi à dépasser le record de passes décisives délivrées en finale WNBA. Son impact, toujours aussi important qu’il y a 16 ans lorsqu’elle remportait son premier titre WNBA, reste impressionnant alors qu’elle a passé plus de 18 ans dans la ligue. Et il n’y a pas qu’en WNBA que Sue Bird s’est distinguée au cours de sa carrière.

Un règne sans partage avec les Etats-Unis

Exemple de longévité, Sue Bird a tout raflé sur son passage avec la sélection américaine. Elle est tout simplement la seule joueuse à avoir remporté quatre mondiaux avec les Stars and Stripes (2002, 2008, 2014, 2018). En compagnie de Diana Taurasi et Tamika Catchings, la compagne de Megan Rapinoe a remporté quatre fois les Jeux Olympiques entre 2004 et 2016. Elle pourrait ajouter une cinquième breloque parée d’or d’ici l’année prochaine puisque la basketteuse de 39 ans souhaite se rendre à Tokyo. « Si je suis physiquement capable et que je joue au plus haut niveau et que l’opportunité est là, bien sûr, je dirai oui. Je me sentirais bizarre de dire le contraire » déclarait-t-elle avant de reprendre la saison WNBA avec le Storm.

Bientôt intronisée au panthéon du basketball ?

Si Sue Bird est une star incontestable dans son pays natal, elle l’est également sur le vieux continent. En parallèle des saisons WNBA, Sue Bird a toujours participé aux championnats européens de 2004 à 2014. Avec son premier club européen, le Spartak Moscou, elle a remporté l’Euroligue, plus prestigieuse compétition européenne en club, à quatre reprise entre 2007 et 2010. D’un point de vue plus personnel, Sue Bird a également été plébiscitée à de nombreuses reprises par les fans de la WNBA, participants à 11 All-Star Games, chiffre record pour une joueuse. Plébiscitée, elle le sera à coup sûr une fois sa carrière terminée. Sans aucun doute, elle rejoindra le prestigieux Hall Of Fame à Springfield. En attendant de raccrocher les sneakers, Sue Bird a encore des trophées à soulever, avec les Jeux Olympiques en ligne de mire, mais également la possibilité de réaliser un back-to-back en WNBA avec le Storm de Seattle.


Photo à la Une : (@WNBA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer