FootballFootball : Equipe de France

Equipe de France : Les notes des Bleues face à la Macédoine du Nord

L’équipe de France a atomisé la Macédoine du Nord ce vendredi (11-0) pour le compte des éliminatoires à l’Euro 2022. Retrouvez les notes des Bleues avec une Elisa De Almeida épatante et une Eugénie Le Sommer intraitable.

>> A LIRE AUSSI : Euro 2022 (Q) : La France cartonne et en passe onze à la Macédoine du Nord

Les notes des Bleues :

Pauline Peyraud-Magnin 6 :

Rien à se mettre sous la dent pour la portière de l’Atletico Madrid dans cette rencontre. Pour rester concentrée et ne pas sortir de son match, elle a énormément communiqué avec ses défenseures pour les replacer. Une soirée plus que tranquille pour la gardienne numéro un de l’équipe de France.

Elisa De Almeida 9 :

Omniprésente sur son côté droit, elle n’a cessé d’apporter le surnombre devant en multipliant les dédoublements. La Montpelliéraine a délivré une passe décisive d’entrée de jeu sur un centre laser pour Valérie Gauvin (1’, 1-0). Buteuse peu avant la mi-temps, elle a inscrit son troisième but pour sa quatrième sélection. Fort. La jeune tricolore avait les crocs et a marqué des points auprès de sa sélectionneure. Si elle continue sur cette lancée, elle peut venir bousculer la hiérarchie au poste de latérale droit, occupé depuis de nombreux mois par Marion Torrent.

Aissatou Tounkara 6 :

Difficile de juger la prestation de la défenseure dans un match où elle n’a quasiment rien eu à faire. Jamais inquiétée par les attaquantes adverses, celle qui remplaçait numériquement Wendie Renard a été solide du début à la fin et a remporté ses quelques rares duels face aux attaquantes adverses.

Estelle Cascarino 6 :

Très peu mise en danger dans cette rencontre à l’instar des défenseures et de la gardienne tricolore. A l’aise balle au pied, ses relances ont souvent été précises et peuvent être un plus pour l’équipe de France à la construction des actions. Véloce et toujours bien placée, Estelle Cascarino a toutes les qualités d’une défenseure moderne.

Sakina Karchaoui 6 :

Moins en vue que son pendant côté droit dans cette rencontre, la latérale gauche des Bleues a tout de même signé une bonne prestation. Un peu moins offensive et tranchante qu’à l’accoutumée, elle a délivré une passe décisive pour Elisa De Almeida en première période, après un superbe travail sur son côté.

Charlotte Bilbault 7 :

Un match plein de la part de la sentinelle des Bleues qui avait la lourde tâche de faire oublier Amandine Henry, la capitaine emblématique. La Bordelaise a maîtrisé son match de bout en bout et s’est montrée très utile dans ses passes longues pour casser les lignes. Elle a également pris sa chance à plusieurs reprises en frappant, sans faire mouche.

Grace Geyoro 8 :

Encore une superbe prestation pour la numéro 8 de l’équipe de France qui a fait parler toute sa technique et sa vista lors de cette rencontre. Juste dans ses transmissions, elle s’est beaucoup projetée vers l’avant et a délivré une passe décisive et inscrit un doublé d’une superbe but d’une frappe pleine lucarne (7-0, 60’) puis d’une magnifique reprise de volée croisée. Petit à petit, la Parisienne prend du galon et s’impose comme une titulaire indiscutable avec les Bleues.

Eugénie Le Sommer 8 :

Positionnée à son poste favori en numéro 10, derrière les attaquantes, Eugénie Le Sommer a régalé dans cette rencontre. Auteure d’un quadruplé, l’attaquante de l’Olympique Lyonnais a signé son 84 ème but en 173 sélections. De la tête à bout portant en début de match (2-0, 4’) et peu avant la demi-heure de jeu sur un ballon mal dégagé par la défense macédonienne (3-0, 22’). Face à une faible équipe de la Macédoine du Nord, la technique et la vista de la numéro 9 a encore plus sauté aux yeux.

Kadidiatou Diani 7 :

Inusable sur son côté droit, elle a donné le tournis aux défenseures macédoniennes en faisant parler sa vitesse et sa technique. La Parisienne n’a cessé de combiner avec Elisa De Almeida et a fait beaucoup de différences dans cette rencontre. Ses centres ont quasiment toujours trouvé ses coéquipières – récompensée de ses efforts par un but de renarde des surfaces juste avant la mi-temps (5-0, 45’) et une passe décisive pour Viviane Asseyi. Remplacée par Delphine Cascarino (58’).

Viviane Asseyi 6 :

Très en vue dans cette rencontre à l’instar de toutes les attaquantes tricolores, la joueuse du Bayern Munich (5 buts en 7 matchs de Bundesliga) a fourni beaucoup d’efforts mais a manqué d’efficacité devant le but avec notamment deux face à face manqués sur des centres parfaits de Kadidiatou Diani. Elle s’est bien rattrapée en inscrivant un magnifique but d’une reprise de volée à bout portant (6-0, 56’).

Valérie Gauvin 6 :

Buteuse sur le coup d’envoi en reprenant parfaitement de la tête un centre d’Elisa De Almeida (1-0, 1’), l’attaquante d’Everton a beaucoup pesé sur la défense adverse dans ce match. L’ancienne Montpelliéraine a inscrit 16 ème but en 32 sélections et aurait mérité de marquer plus si elle avait eu plus de réussite (superbe tête qui s’est écrasée sur la barre juste avant la mi-temps).


Photo à la Une : (@EquipedeFrance)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer