FootballFootball : Equipe de France

Euro 2022 (Q) : L’équipe de France tenue en échec en Autriche

Largement dominatrice tout au long de la rencontre, l’équipe de France n’est pas parvenue à se défaire d’une valeureuse équipe d’Autriche. Les Bleues concèdent le nul (0-0) et restent à égalité de points avec les Autrichiennes en tête du groupe G, qu’elles retrouveront le 27 novembre prochain pour une rencontre décisive.

Pourtant largement dominatrice à l’image de ses 23 tirs et 68% de possession de balle, l’équipe de France n’a pas réussi à prendre le meilleur sur l’Autriche, ce mardi lors de la sixième journée des éliminatoires à l’Euro 2022. Petit coup d’arrêt pour les Bleues, qui avaient jusqu’ici remporté tous leurs matchs dans cette campagne et qui pourront regretter leur manque d’efficacité devant le but. Le 27 novembre, les Tricolores retrouveront ces mêmes Autrichiennes pour une rencontre décisive dans l’optique de la qualification à l’Euro 2022.

Wendie Renard et Marion Torrent ont fait leur retour en tant que titulaires face à l’Autriche (©EquipedeFrance)

Une match à sens unique …

Très rapidement, l’équipe de France a pris le match à son compte et en posant le pied sur le ballon. Lors du premier acte, Aissatou Tounkara, titulaire pour la deuxième fois consécutive, est passée proche d’ouvrir la marque à deux reprises sur coup de pied arrêté. L’attaquante du Bayern Munich Viviane Asseyi a également failli trouver l’ouverture sur une superbe reprise de volée acrobatique.

Même son de cloche lors de la seconde période où les Bleues ont continué à pousser en se procurant de nombreuses occasion. Eugénie Le Sommer et les entrantes Katoto, Cascarino, Majri ont tout tenté. En vain. Il n’aura manqué à l’équipe de France que l’efficacité ce mardi soir. Un détail certes, mais l’une des clés dans les grands rendez-vous. A souligner également la superbe prestation de la gardienne autrichienne. Impassible, Manuela Zinsberger a écoeuré les attaquantes tricolores tout au long de la rencontre et a signé d’innombrables arrêts.

Pauline Peyraud-Magnin infranchissable

Tenus en échec, les filles de Corinne Diacre ont failli se faire surprendre à deux reprises en fin de match. Si la gardienne autrichienne a signé une énorme prestation, Pauline Peyraud-Magnin a également répondu présent. A la 68ème, la portière de 28 ans, récemment propulsée en tant que gardienne numéro un en sélection, a sorti une superbe parade pour éviter le hold-up des Autrichiennes. Dix minutes plus tard, la joueuse de l’Atletico Madrid a parfaitement anticipé un long ballon en profondeur pour s’éviter un face à face. Deux gestes décisifs pour la Tricolore qui confirme son nouveau statut et qui ont permis aux Bleues de s’éviter une défaite qui serait très mal venue.


Photo à la Une : (@EquipeDeFrance)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer