Divers

Reconfinement : Les compétitions professionnelles épargnées

A l’issue de l’allocution présidentielle d’Emmanuel Macron, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a confirmé que les compétitions sportives professionnelles pourront continuer pendant la nouvelle période de confinement.

Contrairement au premier épisode de confinement vécu en France en entre mars et mai 2020, le sport professionnel pourra continuer durant le reconfinement, acté par le président de la République mercredi soir, et qui prendra effet à partir de ce vendredi 30 octobre. Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a confirmé la nouvelle ce jeudi lors de l’examen du budget des Sports au Palais-Bourbon.

«Les semaines qui arrivent seront rudes économiquement mais aussi humainement. C’est pourquoi je voulais vous confirmer ce soir que la continuité du sport qui se pratique comme un métier est aujourd’hui assurée », a expliqué Roxana Maracineanu. « Les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à s’entraîner. Et ils pourront aussi continuer à faire des compétitions puisque les déplacements pour raisons professionnelles sont autorisés », a poursuivi la ministre des Sports.

Le sport amateur touché de plein fouet

Le reconfinement annoncé par Emmanuel Macron sur tout le territoire national, jusqu’au premier décembre a minima, aura un impact direct sur le sport amateur. « Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront donc exclues, les rassemblements publics seront interdits et vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à l’autre, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint » a déclaré le président mercredi soir lors de son allocution. Toutes les compétitions, qu’elles soient en plein air ou en salle vont par conséquent être suspendues. La FFF a d’ailleurs anticipé et d’ores et déjà annoncé que les championnats amateurs seront suspendus si un reconfinement voyait le jour. En revanche, d’après les informations de l’Equipe, l’accueil des enfants par des associations sportives continuera pendant le confinement. Au cabinet du Ministère des Sports, une source a confirmé au Télégramme « que, de la même manière que les enfants feront de l’EPS à l’école, les associations sportives puissent continuer à accueillir les publics prioritaires (enfants mais également personnes malades ou handicapées) pour qu’ils fassent du sport encadré. Avec des protocoles déjà travaillés, qui sont très solides. Avec des pratiques adaptées puisqu’il n’y aura pas de contact ».


Photo à la Une : (AFP)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer