Divers

Kayak – Romane Prigent, deuxième à Pau : « Je me suis vraiment fait plaisir sur l’eau »

Ce samedi à Pau, Romane Prigent a terminé deuxième de la finale du slalom féminin juste derrière sa compatriote Marie-Zélia Lafont. La Paloise de 21 ans s’est confiée ce lundi matin à notre média pour revenir sur sa très belle performance. Extraits.

Racontez-nous votre course …

Je partais dernière donc j’avais entendu tout ce qui s’était passé avant et notamment que Marie-Zélia (Lafont) avait réalisé un très bon temps. J’avais de très bonnes sensations de glisse et de vitesse. Je me suis vraiment fait plaisir sur l’eau. Mais après la porte 16, j’ai eu quelques hésitations et je me suis mise un peu à paniquer en entendant que j’étais en tête sur le début du parcours. J’étais quand même très satisfaite à l’arrivée en voyant que j’étais deuxième. Après en y repensant, je suis un peu frustrée, car je me dis que même si Marie-Zélia était très rapide samedi, je pense que j’étais capable de faire mieux qu’elle. Mais au final, je suis très contente de ma course. Je connais très bien ce bassin où je me suis entraînée pendant neuf ans. Les Françaises et les Espagnoles ont l’habitude de venir à Pau.

Cette dernière étape de la Coupe du monde se déroulait à huis-clos. Quel a été votre ressenti ?

C’était un peu spécial, car toutes les filles ne sont pas venues. Il n’y avait pas les Slovaques, les Allemandes, les Néo-Zélandaises, les Australiennes, les Anglaises … C’était ma première étape à domicile au niveau international et j’aurais aimé que tout le monde soit là. Il y aurait pu avoir beaucoup de public donc j’étais un peu déçue. Après, j’ai quand même était soutenue par mes entraîneurs, mes coéquipiers et des amis à moi qui étaient bénévoles. Partout sur le site, on entendait le speaker donc il fallait quand même trier les informations qu’il donnait. C’était une ambiance particulière.

Quel bilan faites-vous de votre saison ?

Je suis très satisfaite ! Aux sélections pour les JO, j’arrive à gagner une des trois courses. Le dernier jour je pars à la faute, mais j’arrive à me sélectionner en équipe de France senior et ça m’a permis de participer à cette étape de Coupe du monde à Pau . C’est une très belle progression pour moi surtout que c’était une année très spéciale avec le confinement. Toute l’équipe progresse donc ça fait plaisir à voir. J’ai aussi réussi à faire un doublé avec ma cousine (Camille Prigent) lors d’une étape de Coupe du monde en Slovénie.


Photo à la Une : (@RomanePrigent)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer