Divers

Les annonces d’Emmanuel Macron à propos du sport

Alors que la deuxième vague du Covid-19 frappe la France, le sport professionnel est plus que jamais en difficulté. C’est dans ce contexte que le chef de l’État a annoncé de nouvelles mesures ce mardi.

« L’État est présent hier, aujourd’hui et demain et il est important de lui faire confiance ». C’est par ces mots qu’Emmanuel Macron a annoncé son soutien au sport français. Après plus de deux heures de réunion entre les principaux acteurs du sport français, de nouvelles mesures vont entrer en vigueur sous peu. Le sport amateur, le sport professionnel ou encore le secteur marchand et l’événementiel sont notamment concernés.

Tout d’abord le sport professionnel. Certaines compétitions ayant dû s’adapter à la crise sanitaire, l’avenir de quelques clubs professionnels est plus que flou. Emmanuel Macron a donc annoncé que la Commission Européenne a autorisé le déblocage de fonds de compensation de la billetterie de 107 millions d’euros au total. L’ensemble des clubs féminin y aura notamment droit. Toutefois, un plafond de 5M par club sera imposé. Certaines fédérations nationales (notamment le football et le rugby) pourront également y accéder. Le chef de l’État a également annoncé une suspension des charges entre les mois d’octobre et de décembre.

Emmanuel Macron n’oublie pas le sport amateur

Si le sport professionnel va bénéficier de certaines aides, l’État n’oublie pas les fédérations amatrices. Le fonds d’urgence de l’Agence nationale du sport, dont la plupart des associations bénéficiaient déjà cette année, sera reconduite en 2021. Il s’élève à 15 millions d’euros. A ces 15 millions s’y ajouteront deux millions pour compenser les pertes de revenus sur les licences.

Le Président a également donné le feu vert à la création d’un « pass-sport » dès l’année prochaine. Ce pass permettra, entre autres, aux jeunes et aux personnes en situation de handicap d’obtenir des licences dans des clubs sportifs. Ces licences seront entièrement gratuites. Les services civiques dans les associations sportives seront aussi favorisées. Sur 80.000 postes au total, 5.000 y seront pleinement dédiés.

Pas de retour au stade avant 2021 !

Concernant la reprise du sport chez les mineurs, Emmanuel Macron s’est accordé avec Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu. Deux dates sont évoquées pour la reprise. Elle pourrait donc se faire, soit le 1er décembre, soit le 19. Ces dates pourront bien sûr changer en fonction de la crise sanitaire.

Enfin, le chef de l’État est revenu sur la question que nous nous posons tous. A quand le retour du public dans les stades ? Ce ne sera malheureusement pas pour tout de suite. « Nous n’aurons aucune visibilité avant le début de l’année 2021″, a déclaré Emmanuel Macron. Toutefois, il a annoncé que la jauge de remplissage serait désormais calculée au cas par cas. Il faudra donc être patient !


Photo à la Une : (@FFT)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer