FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Le PSG domine Lyon et prend la tête du Championnat de France

Ce vendredi soir, lors de la neuvième journée de D1 Arkema, le Paris Saint-Germain a dominé l’Olympique Lyonnais (1-0). Les Parisiennes prennent les commandes du Championnat avec un point d’avance sur les Lyonnaises.

Le choc du Championnat de France de football féminin avait lieu ce vendredi soir à 21h. Une programmation optimale pour attirer l’attention de tous les fans du ballon rond. Qui plus est dans un Parc des Princes inédit pour un choc entre Parisiennes et Lyonnaises. Le PSG, deux points derrière l’OL avant ce match, se devait de gagner pour prendre les commandes du Championnat. Une tâche ardue pour une équipe qui a toujours eu du mal contre les championnes d’Europe en titre. Mais les joueuses d’Olivier Echouafni possédaient la meilleure attaque et la meilleure défense de la D1 Arkema avant le coup d’envoi de ce choc. Et elles ont surtout réalisé une prestation de haute volée.

Katoto au top, Le Sommer out

Quel pressing des joueuses d’Olivier Echouafni ! Dès le début de cette rencontre, les Parisiennes ont tout de suite mis la pression sur les Lyonnaises, complètement perdues au milieu de terrain. Saki Kumagai et Amandine Henry étaient notamment en grande difficulté dans l’entrejeu. Un constat assez rare pour être signalé et qui s’est confirmé dès le quart d’heure de jeu avec un ballon récupéré par Kadidiatou Diani dans les pieds d’Amel Majri. L’internationale tricolore du Paris Saint-Germain a ensuite délivré un magnifique ballon en profondeur à Marie-Antoinette Katoto qui a dribblé Sarah Bouhaddi avant de pousser le ballon au fond des filets (1-0, 16e).

Devant au score face à l’OL, le PSG a continué de presser les Lyonnaises pour tenter de faire le break. Si les Parisiennes n’ont pas réussi à refaire de grandes différences offensives, les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont du faire face à un deuxième gros coup dur avec la sortie sur blessure d’Eugénie Le Sommer dès la 28ème minute de jeu. Remplacée par Nikita Parris, l’attaquante de l’équipe de France souffrirait d’une élongation derrière la cuisse qui devrait la priver du prochain rassemblement avec sa sélection. La fin de première période s’est surtout déroulée dans le cœur du jeu, avec très peu d’occasion pour les championnes de France en titre, et fort logiquement, le PSG menait à la pause (1-0).

Katoto sort, elle aussi, sur blessure

Dès la reprise, les Fenottes ont tenté de mettre enfin le pied sur le ballon. Mais malgré de rares petites frayeurs dans la défense parisienne suite à des accélérations de Dzsenifer Marozsan et Delphine Cascarino, l’Olympique Lyonnais n’arrivait pas à se montrer aussi performant qu’à son habitude. Vainqueures de leurs huit premières rencontres en D1 Arkema avant ce choc, les joueuses rhodaniennes voyaient le chrono défiler sans trouver de solution. Peu après l’heure de jeu, Jean-Luc Vasseur a donc décidé de tenter un coup tactique en remplaçant Amel Majri, très peu en vue ce soir, par Sara Gunnarsdottir.

Mais à l’image de Wendie Renard, qui a commis une très grosse faute sur Marie-Antoinette Katoto aux abords de sa surface, les Lyonnaises semblaient décidément pas au top ce soir. La Française, qui avait ouvert la marque pour son équipe, a ensuite dû quitter ses partenaires en raison d’une douleur au niveau du genou. Elle pourrait, elle aussi, devoir déclarer forfait pour le prochain rassemblement avec l’équipe de France. Melvine Mallard aurait pu faire la différence pour l’OL en fin de match, mais la jeune lyonnaise a manqué de réalisme dans la finition.

Le PSG passe devant l’OL au classement

Grâce à cette victoire sur la plus petit des marges (1-0), le Paris Saint-Germain récupère la tête du Championnat et prend un point d’avance sur l’Olympique Lyonnais. Un véritable exploit pour une équipe qui attendait ça depuis 2016 en D1 Arkema. Du côté lyonnais, cette défaite – la première depuis 80 matchs en Championnat – risque d’être difficile à avaler, mais rien n’est joué pour le titre sachant que les Lyonnaises recevront les Parisiennes lors du match retour (13 mars) avec cette fois peut être du public. Un avantage non négligeable pour un club qui a remporté les 14 derniers Championnats de France. Mais avant de penser à la suite de la saison qui s’annonce plus indécise que jamais, les joueuses des deux clubs vont partir en sélection. La France affronte l’Autriche vendredi prochain pour une autre rencontre décisive. Et ça sera sûrement sans Eugénie Le Sommer et peut être même sans Marie-Antoinette Katoto. Un vrai coup dur pour Corinne Diacre et les Bleues.


Photo à la Une : (@PSG)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer