FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Service minimum pour Bordeaux face au Paris FC

Pour le dernier match de la neuvième journée de D1 Arkema, les Girondins de Bordeaux ont disposé du Paris FC (1-0). Un match important dans la course au podium et à la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, qui permet aux Bordelaises de recuperer leur troisième place. Le Paris FC passe sixième.

 Avant les deux semaines de trêve internationale, Bordelaises et Parisiennes avaient à cœur de gagner ce choc pour la troisième place. Une rencontre serrée, mais qui a finalement tourné en faveur de l’équipe visiteuse. Le début de match est plaisant et les joueuses du Paris FC, outsiders de cette rencontre, font jeu égal avec leurs adversaires. Les occasions sont rares, et Clara Matéo et Kadija Shaw, les deux serials-buteuses, se font discrètes sur le front de l’attaque. Au fil des minutes, les footballeuses de Sandrine Soubeyrand prennent la totale mesure des coéquipières de Charlotte Bilbault en imposant un défi physique important au milieu de terrain.  

Les Bordelaises ne parviennent pas à poser leur jeu et le milieu de terrain prend l’eau face au trio parisien emmené par Gaëtane Thiney, plus basse qu’à l’accoutumée. Les joueuses du PFC insistent sur le côté droit de la défense, très friable cet après-midi, sans pour autant inquiéter la portière girondine. La domination du PFC est stérile et les joueuses de Soubeyrand finissent par se faire punir. 

Bordeaux trouve l’ouverture

Après un beau mouvement sur le côté droit, Jaurena rentre dans la surface, crochète et est fauchée par la défenseure du PFC, qui offre un pénalty aux Marines et Blanches. Kadija Shaw ne se fait pas prier et inscrit son onzième but de la saison permettant à son équipe de mener 1-0 après 25 minutes de jeu. Dans la minute qui suit, le PFC à une énorme occasion pour recoller, mais la reprise d’Oriane Jean-François s’envole. Une action à l’image de la première mi-temps du PFC qui manque de justesse dans le dernier geste pour rentrer aux vestiaires à égalité avec Bordeaux.

Comme lors de la première mi-temps, les intentions du PFC sont bonnes et les Parisiennes continuent de prendre le jeu à leur compte au retour des vestiaires. Les Bordelaises subissent et ne parviennent plus à sortir de leur camp, et sont obligées de s’en remettre à des contre-attaques, souvent mal gérées. Les vagues bleu marine sont incessantes et les occasions se multiplient sur le but bordelais, mais l’équipe de Pedro Martinez Losa fait le dos rond pour tenter de conserver son avantage. Dans les dernières minutes, le Paris FC croit même bénéficier d’un pénalty à la suite d’une main dans la surface, mais l’arbitre de la rencontre ne bronche pas. Finalement, Bordeaux résiste et arrache une troisième victoire consécutive pour remonter sur le podium de la D1. 

Kadija Shaw encore décisive

Avant le match, la buteuse des Girondins de Bordeaux s’est vu remettre son trophée de meilleure joueuse du mois d’octobre. Une distinction qu’elle a honorée par un but. La Jamaïquaine s’est montrée relativement discrète pendant 20 minutes avant d’avoir l’occasion de transformer un pénalty. Un but qui fait office d’éclaircie dans un match pauvre techniquement de la meilleure buteuse du championnat, qui n’a jamais réussi à se mettre en lumière comme elle sait si bien le faire. Toutefois, son onzième but en neuf matchs cette saison permet aux Girondines de s’imposer sur la plus petite des marges et de prendre trois points très importants. 

Après la trêve, les coéquipières de la Jamaïquaine recevront Soyaux pour tenter de glaner un quatrième succès consécutif. De leur côté, les joueuses du Paris FC enchaineront avec un deuxième choc, un derby face au Paris Saint-Germain, leader de D1 Arkema


Photo à la Une : (@FCGB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer