Judo

Judo – Championnats d’Europe : Retour sur l’impressionnante moisson de médailles des Françaises

Avec cinq titres de championnes d’Europe et deux médailles de bronze, les filles ont très clairement porté l’équipe de France. Ces cinq titres constituent un record dans l’histoire de la compétition pour les Bleues.

Prague a fini par connaître par coeur les paroles de la Marseillaise. Avec sept médailles remportées, les Françaises ont eu la mainmise sur les Championnats d’Europe. Les deux dernières victoires tricolores remontent à ce samedi. Avec deux nouveaux titres européens, Madeleine Malonga (-78 kg) et Romane Dicko (+78 kg) sont venues étoffer le tableau de chasse, déjà conséquent, de l’équipe de France.

Déjà sacrée championne d’Europe en 2018, Romane Dicko a remis le couvert. À seulement 21 ans, la native de Clamart a de nouveau remporté l’Or à Prague. Opposée à l’Azerbaïdjanaise Iryna Kindzerska en finale, la Française a parfaitement géré son face-à-face. « Les premiers tours n’ont vraiment pas été faciles. Mais j’ai réussi à décrocher un deuxième titre. Ce sont tous les efforts que j’ai fait depuis neuf mois », a-t-elle expliqué après sa victoire.

Car oui, avant Romane Dicko, c’est Madeleine Malonga qui a parfaitement géré son duel face à l’Allemande Luise Malzahn. Après trois matchs sans difficulté, et tous remportés par ippon samedi matin, la championne du monde 2019 a eu plus de mal face à la double médaillée d’argent européenne. Mais la Française n’a laissé aucun répit à son adversaire. Madeleine Malonga a asphyxié son adversaire, la poussant plusieurs fois à la pénalité. C’est bel et bien cette troisième pénalité qui a coûté la victoire à Luise Malzahn. Après une troisième place aux Jeux européens de Minsk en 2019, la Française retrouve son titre glané en 2018 à Tel-Aviv.

Boukli, Pinot et Agbegnenou impressionnent aussi

Ce jeudi, c’est Shirine Boukli (-48kg) qui avait rapporté une médaille d’or aux Bleues. Pour son premier championnat international, et alors qu’elle devait au départ seulement être remplaçante, la jeune judoka de 21 ans a remporté son premier titre européen. Sa compatriote Margaux Pinot (-70 kg) n’a pas démérité non plus. Face à Sanne van Dijke en finale, la Française a décroché son deuxième titre européen d’affilée.

Et que dire de Clarisse Agbegnenou (- 63kg) ? Déjà quadruple championne d’Europe et du Monde, la Française a encore et toujours faim de victoires. 28, c’est le nombre de secondes qu’il aura fallu à la Rennaise pour mettre son adversaire à terre et remporter son cinquième titre européen. Désormais, la route est toute tracée pour un titre olympique, le seul qui manque à Clarisse Agbegnenou.

Marie-Eve Gahié et Sarah-Léonie Cysique se parent de bronze

En plus des cinq titres de championnes d’Europe, les Françaises ont également remporté deux médailles de bronze. « Dans une année particulière, ce n’est pas la médaille d’or, mais je rapporte une médaille », s’est satisfaite Marie-Eve Gahié après sa victoire en moins de 70 kg. Maintenant, la Parisienne se concentre sur les prochains Jeux Olympiques, mais la concurrence est rude : « Il y a eu des moments durs, mais je suis restée concentrée jusqu’au bout, je ne me suis pas énervée. La concurrence, ça fait partie du jeu, je le prends comme il faut le prendre, c’est ce qui fait que nos victoires sont belles. »

« Beaucoup de personnes disent que j’ai le temps, mais je veux prendre ce qui arrive maintenant. Il faut que je me démarque, que je marque les esprits ». Dans son discours, on peut ressentir que Sarah-Léonie Cysique a bel et bien la tête sur les épaules. Après un ippon sur Ivelina Ilieva, la jeune judoka de 22 ans a remporté sa première médaille aux Championnats d’Europe. Deux belles médailles qui s’ajoutent aux cinq titres européens et qui portent à sept le nombre de breloques pour l’équipe de France féminine.

Toutes ces victoires sont de bon augure pour les JO de Tokyo qui se profilent. En espérant que les Françaises y performent autant que pendant ces Championnats d’Europe !


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer