BasketBasket : LFB

LFB : Yvonne Turner rejoint les Flammes Carolo

Les Flammes Carolo ont annoncé ce jeudi la signature de l’arrière américaine Yvonne Turner. L’ancienne de Sopron en Hongrie a en effet signé un contrat d’un an et demi avec le club ardennais. Un très joli coup pour les Flammes.

C’est une joueuse de grande expérience qui débarque chez le cinquième du championnat. L’Américaine vient remplacer numériquement Kim Mestdagh, qui devrait signer du côté de l’Italie. Après des débuts en NCAA du côté du Nebraska, Yvonne Turner est rapidement partie en Europe. Dès 2010 elle signe en Allemagne, à Fribourg. D’année en année, elle s’impose comme l’une des meilleures joueuses à son poste. En 2016, elle s’engage avec Sopron. Avec le club hongrois, la native d’Omaha atteint par deux fois le Final Four d’EuroLeague. En cinquante matchs dans la plus grande des compétitions, l’Américaine tourne à 16 points de moyenne.

Outre sa grande expérience européenne, Yvonne Turner a également joué dans son pays, en WNBA. C’est du côté de Phoenix qu’elle fait ses gammes dans le championnat américain entre 2017 et 2018.

« C’est une joueuse qui a une maturité dans son basket et sa personnalité »

Toutefois il existe un petit point négatif avec cette arrivée. Après une rupture des ligaments croisés survenue la saison dernière, il est difficile de savoir dans quel état de forme se trouvera l’Américaine : « On espère qu’elle arrivera avec de bonnes aptitudes physiques et c’est ce qui semble être le cas », a déclaré son nouveau coach Romuald Yernaux.

Le coach ardennais n’a d’ailleurs pas tari d’éloges au sujet de sa toute nouvelle arrière : « Elle est à l’aise balle en main. C’est une joueuse « Clutch », en mesure de prendre ses tirs sur les fins de possessions dans les moments importants des matchs. C’est une joueuse qui a une maturité dans son basket et sa personnalité et qui dispose d’une solide expérience européenne. »

Enfin, Romuald Yernaux a annoncé dans le communiqué du club qu’une autre arrivée serait nécessaire : « Il est vrai que l’on perd le côté purement shooteuse que pouvait avoir Kim, d’où la question de savoir si une seule joueuse va pouvoir rééquilibrer l’ensemble. Yvonne va nous amener des choses d’un niveau bien supérieur à mon avis, mais il y aura aussi des éléments que l’on ne retrouvera pas. » Ça va bouger du côté de Charleville-Mézières!


Photo à la Une : (@FIBA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page