BasketBasket : Euroligue

EuroLeague Women : Bourges et Lyon lancent leur saison face à de coriaces adversaires

La plus grande des compétitions européennes reprend ses droits ce mardi avec six matchs au programme. Les deux clubs tricolores, Bourges et Lyon, auront l’avantage de recevoir.

La campagne d’EuroLeague 2020/2021 démarre ce mardi pour les deux clubs français engagés dans la compétition. Le LDLC ASVEL Féminin et Bourges, minés par les cas de coronavirus en début de saison, n’ont pour le moment disputé que cinq rencontres de championnat avec plus ou moins de réussite. Les Tango ont tout écrasé sur leur passage avec cinq succès tandis que l’ASVEL a connu bien plus de difficulté pour se mettre en route. Les protégées de Valery Demory ont commencé la saison avec deux défaites de suite avant de se reprendre en novembre avec trois victoires en trois matchs.

Désormais, et en plus des nombreuses rencontres reportées à jouer durant les mois de décembre et janvier, Lionnes et Berruyères devront aussi disputer l’EuroLeague. Les deux équipes vont entrer dans le vif du sujet avec des adversaires de taille ce mardi 18h00. A Mado Bonnet, les coéquipières de Marine Johannès seront opposées à Arka Gdynia, une formation qu’elles avaient affrontée l’année dernière en phase de poule (1 victoire-1 défaite). Pour le TBB, c’est encore un plus gros morceau avec le Sopron Basket. Sur les trois dernières oppositions entre ces deux clubs, Bourges s’est toujours incliné. Les Tango auront l’avantage du parquet pour cette première rencontre.


Photo à la Une : (@Euroleague)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page