Ski-Glace

Chloé Trespeuch : « Mon objectif ? Le Globe de cristal »

Alors que la première étape de Coupe du monde de snowboardcross devait avoir lieu le 10 décembre à Montafon, elle sera finalement décalée au mois de janvier. Une grosse déception pour Chloé Trespeuch qui place de gros espoirs dans cette nouvelle saison. Pour Le Sport au féminin, elle revient sur cette annonce et ses objectifs pour les mois à venir.

Comment avez-vous vécu l’annonce du report de la première étape de la Coupe du monde ?

Le jour de l’annonce, cela a été un vrai coup dur et un frein dans la motivation. J’avais vraiment à cœur de pouvoir attaquer cette saison le 10 décembre, parce que ça fait plus de 7 mois qu’on ne fait que des entraînements et aucune compétition. D’autant que tous nos entraînements étaient pensés pour qu’on atteigne notre pic de forme le 10 décembre. Donc là, ça reporte tout le programme et ça met un petit coup au moral. Cette saison, les meilleurs athlètes seront ceux qui arriveront à maintenir une intensité d’entraînement pendant ce mois et demi de préparation supplémentaire. J’espère en faire partie.

Je pense que cette saison, la capacité d’adaptation sera la qualité primordiale pour remporter des courses

Les coachs ont donc été obligés de changer le programme d’entraînements ?

Ce que j’ai bien aimé c’est que les coachs se sont adaptés et ont organisé des micro-compétitions sur les entraînements et des petits challenges entre nous. Et pour moi, c’est très important parce que j’adore les défis : que ce soit une Coupe du monde ou une course entre nous, tant qu’il y a le petit jeu de la compétition, j’arrive vraiment à me dépasser. Je sais que dans l’équipe, il y en a qui aiment beaucoup l’entraînement, mais moi, je suis hyper compétitrice. L’entraînement, je le fais uniquement pour la compétition derrière. C’est vraiment là que je me sens épanouie. 
C’est pour ça que le rôle des coachs est important dans cette phase qui est un peu compliquée mentalement. Et ce sont ces petits challenges qui vont nous permettre de tenir jusqu’à la reprise de la compétition, en janvier.

>> À LIRE AUSSI : Aono Pordié : Le snowboard et le sourire dans les veines

Vous arrivez à vous projeter sur l’ensemble de la saison, à avoir des objectifs, étant donné la situation particulière dans laquelle nous sommes en ce moment ?

Je suis de nature assez optimiste donc pour le moment j’ai l’impression que toutes les Coupes du monde vont être maintenues, même de manière décalée. En revanche, pour les championnats du monde en Chine, c’est plus compliqué. Et c’est dommage parce que ça nous aurait permis de découvrir le site olympique, en vue des JO de 2022… En tout cas, mes objectifs ne changent pas, c’est le Globe de cristal qui m’intéresse. Donc j’espère qu’il y aura suffisamment de courses pour faire un classement qui ait du sens. De manière générale, je pense que cette saison, la capacité d’adaptation sera la qualité primordiale pour remporter des courses. Et j’ai toujours à l’esprit que tout le travail mis en place actuellement servira pour les Jeux Olympiques 2022.

Je soutiens tous les acteurs de la montagne

Avez-vous un mot suite à l’annonce de la fermeture des remontées mécaniques dans les stations pour les vacances de Noël ?

Je ne me sens pas vraiment en capacité de juger la décision du Gouvernement parce que je n’ai pas toutes les données. Et il ne faut pas oublier qu’il y a une discussion avec les hôpitaux parce que le ski et le snowboard font beaucoup de blessés donc il faut penser à leur capacité à soigner tout le monde. Mais en tout cas, je soutiens tous les acteurs de la montagne. Pour y avoir grandi, je connais l’implication de toutes les personnes en station. Je suis solidaire avec elles et je veux vraiment inciter les gens à venir à la montagne même s’il n’y a pas la possibilité de faire du ski. L’air de la montagne fait du bien. Les promenades en montagne, le ski de randonnée ou le splitboard (snowboard de randonnée) sont des activités que l’on peut faire sans remontée mécanique. Il y a vraiment plein de possibilités d’autres sports à pratiquer à la montagne.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer