HandballHandball : EHF Euro 2020Handball : Equipe de France

EHF Euro 2020 : La France veut bien débuter la défense de son titre contre le Monténégro

Tenante du titre de la compétition depuis son sacre il y a deux ans à domicile, l’équipe de France remet son titre de championne d’Europe en jeu dès ce vendredi soir (18h15) contre le Monténégro. Un adversaire qu’il ne faudra pas prendre à la légère.

C’est le jour J pour les 16 joueuses sélectionnées par Olivier Krumbholz. Les Bleues sont au Danemark pour tenter de conserver leur titre européen remporté à domicile en 2018. Tombées dans une poule A très homogène, elles n’ont pas vraiment le droit à l’erreur dès ce premier match contre le Monténégro. Comme dans chaque Championnat d’Europe, chaque petit point compte et les Françaises se mettraient d’entrées en position délicate en cas de contre-performance ce vendredi soir (18h15). Après un Mondial plus que décevant avec une élimination dès le premier tour de la compétition, les coéquipières de Cléopâtre Darleux – qui formera la paire dans les cages avec Amandine Leynaud – ne veulent pas retomber dans leurs travers.

La France se doit de gagner ce premier match

Pour rappel, l’équipe de France s’est inclinée à trois reprises lors de son premier match lors des quatre dernières grandes compétitions. La dernière en date ? Cette défaite concédée d’entrée contre la Corée du Sud lors du dernier Mondial qui avait précipité la chute des championnes du monde en titre. Mais existe-t-il une malédiction pour la France ? Non, d’après Siraba Dembélé, qui a voulu balayer d’un revers de la main cette analyse : « Si on avait une recette magique, on débuterait bien toutes les compétitions. On essaye de tirer les leçons du passé. Il ne faut pas trop se focaliser là-dessus. Que chacun se prépare bien individuellement et mette tout l’engagement possible sur ce premier match. » Des mots rassembleurs pour une capitaine absente du dernier Championnat du monde pour cause de congé maternité.

Olivier Krumbholz se méfie du Monténégro

L’équipe d’Olivier Krumbholz débute donc son Euro contre le Monténégro. Une sélection que les Bleues avaient largement battue lors de la dernière Golden League (29-13) et qui est amputée de l’une de ses meilleures joueuses (Milena Raicevic). Mais le sélectionneur de l’équipe de France connait l’importance de ce premier match, comme il l’a rappelé en conférence de presse ce jeudi : « On s’attend à un match engagé. Le Monténégro est une très bonne équipe, il manque certes leur maître à jouer, mais c’est une équipe qui joue très bien au handball, avec d’excellentes ailières, un très gros bas avec Jaukovic. On s’attend à une opposition plus sérieuse, plus dure, plus engagée que le match de Golden League. De toute façon, c’est une équipe qui va avoir comme objectif de passer au tour principal au minimum et va saisir toutes les occasions, la première contre la France. À nous d’être très engagés. Ce premier match a une importance énorme. »

Obectif dernier carré pour les Bleues

Une importance énorme pour une sélection tricolore qui n’a pas réussi à assumer son statut de championne du monde il y a un peu plus d’un an au Japon, mais qui va vouloir tenter de conserver son titre de championne d’Europe. À un peu plus de six mois des Jeux Olympiques, les coéquipières de Pauletta Foppa espèrent atteindre, au moins, les demi-finales de cet Euro, comme l’a rappelé Olivier Krumbholz : « L’ambition, c’est d’aller dans le dernier carré. Une fois là, vous avez quand même fait un beau parcours, on parle du hand tout au long de cette période… Un Championnat d’Europe, c’est difficile, il faut passer le premier tour en prenant des points et ensuite, quand on sera lancés, on aura des atouts pour battre nos adversaires au tour principal, ce seront des matches de très haut niveau. Mais l’essentiel, c’est clairement les demies. Une fois là, je ne doute pas un seul instant que cette équipe aura l’appétit pour aller plus loin. »

Cléopâtre Darleux face à Djurdjina Jaukovic

Un appétit forcément présent pour des Bleues qui ont été privées de Golden League en Norvège en raison de l’épidémie de coronavirus et qui n’ont pas pu se jauger lors de matchs de préparation avant le début de cette compétition. Elles devraient donc être motivées et pleines d’énergie pour bien rentrer dans cet Euro comme l’expliquait ce jeudi en conférence de presse Cléopâtre Darleux : « On a la rage pour ce premier match. On va se donner à fond ». La gardienne du BBH sera d’ailleurs opposée à Djurdjina Jaukovic, l’arrière brestoise. Deux joueuses qui se connaissent très bien, même si la dernière rempart tricolore pense avoir un petit avantage : « Le fait de les jouer (elle va aussi affronter Ana Gros et Sandra Toft lors de ce premier tour), c’est un avantage parce que je les connais bien. Pour des tireuses, connaitre la gardienne, ça ne change pas grand-chose. » Quoi qu’il arrive, l’objectif de la France est simple : battre le Monténégro avant d’affronter la Slovénie dès dimanche. Rendez-vous à partir de 18h15 ce vendredi soir pour suivre le premier match de la France dans ce Championnat d’Europe.


Photo à la Une : (@IHF)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer